29 mars 2011

A bord de l'Española

C'était la première partie de Bernard Lavilliers, j'étais impatiente, limite fébrile, et puis Il est arrivé. Jali. Pas très grand, mais un sourire immense qui faisait plaisir à voir. Coup de cœur n°1. Puis il a gratté quelques accords, des notes sont sorties de sa guitare, et il a ouvert la bouche. Quelques phrases à peine. Coup de cœur n°2.Seulement quatre chansons mais du bonheur, du plaisir, de la joie, de l'humour, des musiques qui résonnent, des refrains qui donnent envie de chanter, des paroles qui m'ont donné la chair de poule.... [Lire la suite]