15 juillet 2016

Je suis Nice

Les yeux ouverts sur le noir de la nuit, il est presque 1h30 du matin, j'essaye de dormir, le bilan affiche un chiffre provisoire de 60 morts.L'horreur est absolue, totale, à côté de chez moi, dans cette ville voisine. Cette ville, Nice, que j'aime, où j'ai vécu 6 ans, où mes grands-parents et mes parents ont vécu. Cette ville qui vit, cette ville chaude qui représente toutes les cultures de la Côte d'Azur. Hier soir, je n'étais pas à Nice, mais avant le feu d'artifice à Cannes, le ciel s'est teinté de pourpre et des éclairs ont... [Lire la suite]

17 novembre 2015

Fluctuat nec mergitur

Le week-end n'a pas été facile. D'abord, vendredi, nous avons enterré un collègue de mon chéri, mort dans l'incendie de son appartement il y a deux semaines. Et puis il y a eu Paris et ces ignobles et lâches attaques, l'effarement, la douleur, l'incompréhension. Et samedi, comme si la douleur l'était pas suffisante, nous avons appris le décès d'un très cher ami de la famille (ce n'est pas une victime des attentats). La coupe était pleine et j'ai passé le week-end, un peu dans le coltar, sans avoir vraiment envie de rien. Aujourd'hui,... [Lire la suite]
14 novembre 2015

Je suis Charlie, je suis Paris et je n'ai pas peur

22h10. Message d'alerte sur mon téléphone : fusillade en cours à Paris. Naïvement, j'ai cru que c'était une fusillade de type réglement de compte comme il y en a parfois. Et puis j'ai allumé la télé, pour vérifier, pour confirmer. Hébétée, j'ai regardé le bilan des victimes passer de 10 à 20 puis 30 puis 40... je n'y croyais pas. J'avais beau voir les sirènes, les éditions spéciales, entendre les gens témoigner de l'horreur. Jusqu'à 1 heure du matin, je suis restée figée devant la télé. Consternée. Ecoeurée. J'étais totalement... [Lire la suite]