06 avril 2010

Les lundis soirs Henri-Georges Clouzot

Ces lundis soirs font surgir l'absence. L'absence de Lui. Et celle d'une Elle, tout simplement. Depuis longtemps disparue, évanouie, mais toujours espérée. L'absence d'une optique professionnelle, l'absence d'un chemin qui s'ouvrirait.  Je voudrais enfin un boulot. Un vrai job, je n'en peux plus de cette succession de boulots merdiques.Est-ce que tu vois le printemps ? me susurre Saez à l'oreille... et pour une fois, le nom de ce blog ne me semble plus porteur d'espoir. Je n'entends rien, je ne vois rien. Et pourtant je le veux... [Lire la suite]