15 juillet 2016

Je suis Nice

Les yeux ouverts sur le noir de la nuit, il est presque 1h30 du matin, j'essaye de dormir, le bilan affiche un chiffre provisoire de 60 morts.L'horreur est absolue, totale, à côté de chez moi, dans cette ville voisine. Cette ville, Nice, que j'aime, où j'ai vécu 6 ans, où mes grands-parents et mes parents ont vécu. Cette ville qui vit, cette ville chaude qui représente toutes les cultures de la Côte d'Azur. Hier soir, je n'étais pas à Nice, mais avant le feu d'artifice à Cannes, le ciel s'est teinté de pourpre et des éclairs ont... [Lire la suite]

13 mai 2016

Partie dans le vent...

La nouvelle m'a fait l'effet d'un énorme coup de massue sur la tête, tremblante je suis restée devant mon écran incapable de comprendre réellement le contenu du statut facebook de mon amie. Son statut aux airs de poème qui annonce le décès de sa mère... sa mère que pendant plus de la moitié de ma vie, j'ai considéré comme ma seconde mère. Une femme extraordinaire et une très bonne amie de ma mère. Le chaos provoqué par cette annonce m'a tétanisé. Même si nous ne nous voyons plus beaucoup, elle était tellement joyeuse et gentille que... [Lire la suite]
Posté par Zofia à 16:31 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
17 novembre 2015

Fluctuat nec mergitur

Le week-end n'a pas été facile. D'abord, vendredi, nous avons enterré un collègue de mon chéri, mort dans l'incendie de son appartement il y a deux semaines. Et puis il y a eu Paris et ces ignobles et lâches attaques, l'effarement, la douleur, l'incompréhension. Et samedi, comme si la douleur l'était pas suffisante, nous avons appris le décès d'un très cher ami de la famille (ce n'est pas une victime des attentats). La coupe était pleine et j'ai passé le week-end, un peu dans le coltar, sans avoir vraiment envie de rien. Aujourd'hui,... [Lire la suite]
14 novembre 2015

Je suis Charlie, je suis Paris et je n'ai pas peur

22h10. Message d'alerte sur mon téléphone : fusillade en cours à Paris. Naïvement, j'ai cru que c'était une fusillade de type réglement de compte comme il y en a parfois. Et puis j'ai allumé la télé, pour vérifier, pour confirmer. Hébétée, j'ai regardé le bilan des victimes passer de 10 à 20 puis 30 puis 40... je n'y croyais pas. J'avais beau voir les sirènes, les éditions spéciales, entendre les gens témoigner de l'horreur. Jusqu'à 1 heure du matin, je suis restée figée devant la télé. Consternée. Ecoeurée. J'étais totalement... [Lire la suite]
09 janvier 2015

Cette semaine, j'avais l'intention de vous parler de la mante-religieuse, d'une cliente qui, exaspérée, veut que je vienne la voir parce qu'elle "entends sa livebox faire des bips dans son téléphone portable", je voulais faire le point sur le challenge Thrillers et Polars, sur ma liste des 101 défis, je voulais vous parler de mon nouveau et jeune banquier que je stresse de rencontrer et qui je le sens va me "baiser". Je voulais aussi parler de moi, de ma récente décision de chercher une formation et de repartir à zéro, et de mon... [Lire la suite]
07 janvier 2015

Je suis Charlie

Basculement dans l'horreur, dans la poudre et le sang. Frissons. Charlie Hebdo a été décimé. Détruit. Une vague de violences. L'impression de s'être prise une grosse claque. Au moins 12 morts dans ce terrible attentat, les piliers de la rédaction de Charlie Hebdo, des policiers, les terroristes qui reviennent sur leurs pas pour achever un policier à terre. Des images terribles qui me bouleversent. Des images de souffrance et de haine. On a attaqué la presse et la France. C'était midi et pourtant d'un coup je n'avais plus faim.... [Lire la suite]

23 juillet 2014

K. O.

Le matin avait pointé son nez depuis quelques heures, je sentais mes yeux bouger sous mes paupières, je sentais qu'il fallait que je me lève, que je me réveille, mais impossible. Bloquée dans les limbes, bloquée dans une sorte de cauchemar dont je n'arrivais pas à me libérer. Un bon rêve bien dégueulasse, vicieux, gluant, qui colle à la peau. J'habitais au dernier étage d'un immeuble devant lequel il y avait un grand parc avec des arbres, je ne sais pas pourquoi j'avais décidé de passe la nuit à la belle étoile dans le parc. Et le... [Lire la suite]
Posté par Zofia à 11:37 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , ,
01 juin 2014

Au creux de la vague

Il y a super longtemps que je n'avais pas ressenti une si grande solitude, profonde et bouleversante. Je me sens seule, tout le temps, quand j'ouvre les yeux et quand je les ferme dans l'obscurité de l'appartement. Je me sens seule parce que quand je me réveille, il est déjà levé, parce que je n'ai personne chez qui je peux me réfugier. Parce qu'en dehors de ma mère et de ma soeur, j'ai aucune bouée féminine à proximité à laquelle me raccrocher. Je me sens seule parce que je travaille seule, parce que je n'ai presque pas de collègues... [Lire la suite]
Posté par Zofia à 14:42 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
13 septembre 2013

Trois ans d'abstinence

La plupart d'entre vous le savent, j'ai un gros problème concernant la conduite et malgré différents efforts et traitements - néanmoins sans être allée jusqu'à la thérapie comportementale - je n'ai jamais réussi à vaincre complètement ce blocage. Bien sûr, mes angoisses sont moins fortes, je n'ai plus cette sensation de panique qui me submerge totalement à l'idée de m'asseoir au volant, simplement m'asseoir, pas conduire. Je ne transpire plus et n'ai plus de tremblements. Mais je ne suis quand même pas du tout à l'aise. J'ai toujours... [Lire la suite]
04 juin 2013

Ceci fait partie du reste de ma vie

Aujourd'hui, je n'ai rien fait. Pratiquement rien fait. J'ai regardé Roland Garros. J'ai regardé Tsonga battre magnifiquement Federer. J'ai éternué une bonne douzaine de fois et je n'ai pas cessé d'aller pisser. J'ai découvert que des gens que j'aime, étaient profondément intolérants. J'ai étendu une lessive. Je n'ai pas écrit un seul morceau du début d'un article. Ah si, je mens, j'ai écrit le titre du début d'un article ^^J'ai quand même synchronisé et trié une partie de mes favoris. Je n'ai même pas regardé le documentaire sur... [Lire la suite]