19 juin 2010

Samedi noir sur les ondes de Tokyo

J'pourrais être au Japon, ou en Chine. Mais non, je suis chez moi, sur mon lit fait à la va-vite. Saez va redevenir mon amant de mes nuits solitaires, entre deux sanglots j'écouterais sa voix déchirante, dans l'obscurité du silence.Oh rien n'est fait certes et je ne pars pas vaincue mais...C'est un samedi noir, dans tous les sens du terme. Il y a du vent et j'ai mal aux yeux d'avoir trop pleuré. Où va-t-on ?Le gouffre, la côte, la plaine, la peine. Il a pris les bières au frigo et il a fuit. Et moi je suis là comme une conne à vouloir... [Lire la suite]
Posté par Zofia à 13:36 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

04 juillet 2009

Se noyer là, où en fait on avait pied

Après avoir déménagé toutes mes affaires amassées en six années, je vais devoir vider la chambre que j’ai occupée pendant vingt ans. Ah là c’est sûr que les proportions ne sont plus les mêmes. Et je ne cesse d’y penser. De penser aux choses que je vais devoir sacrifier, aux affaires que je n’emmènerais pas avec moi et qui finiront dans deux cartons au fond d’une armoire dans une pièce qui sera à la fois chambre d’amis et bureau. Je ne préfère pas penser à ces cartons. Je ne veux pas y penser parce que la souffrance est toujours... [Lire la suite]
Posté par Zofia à 13:38 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
04 novembre 2008

Automatic

Mon corps est plein de souffrances. Mon cerveau est plein de douleurs. Morales. Physiques. L’acharnement de la pluie depuis une semaine renforce l’impression de vide. Je repousse les pleurs qui manquent de m’envahir à chaque réflexion. A chaque pensée sur l’avenir. Je suis quasi-certaine de ne plus vouloir continuer l’iufm. L’enseignement n’est pas fait pour moi. Pour pleins de raisons, plus ou moins bonnes, plus ou moins importantes, mais néanmoins trop nombreuses. Je tente de m’expliquer mais c’est comme si les mots que je formule... [Lire la suite]
Posté par Zofia à 17:21 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags : , , ,