22 août 2008

Le beau nom grave de tristesse

Le film m'a donné envie de me mettre aux livres, aux histoires de Sagan. Alors j'ai commencé par l'incontournable.Dans ce livre, Cécile a 17 ans. Elle passe un été de rêve du côté de St Tropez dans une maison où le soleil tape. La vie se partage entre les folies de son père et de sa maîtresse, les parties en soirée et la Méditerranée. Mais, Anne intervient et s'invite dans la partie. Anne comme l'élément perturbateur, déséquilibre du couple père/fille.Cécile angoisse et lutte. Presque peine perdue.A la lecture, on imagine sans peine... [Lire la suite]

21 mai 2008

J’ai fini L’écume des jours.Le deuxième Vian que je lis. Et j’aime, j’aime. Même si celui-là était très différent de J’irai cracher sur vos tombes.Ici, c’est l’histoire de Colin et Chloé, de Chick et Alise. Une histoire où ces jeunes adultes passent leur temps à ne rien faire, pas par paresse, mais parce que dans ce monde-ci, cela ne se fait pas. Dans ce roman, Boris Vian joue avec les codes littéraires, c’est un délice verbal, jeux de mots et néologismes sont à la fête. « L'obsession consumériste de Chick, née d'une idolâtrie... [Lire la suite]
30 septembre 2007

Acide Sulfurique

C’est indéniable, ça change des autres Nothomb que j’ai pu lire jusqu’à présent. Pour une fois c’est une fiction avec un titre accrocheur. Sérieux, Acide Sulfurique, ça en jette, ça suscite la curiosité.On retrouve quand même la plume incisive et franche de la Amélie. Et heureusement. Ça m’a fait penser au court-métrage qu’un pote de ma promo avait fait en 1ère année, sur une émission de téléréalité où les participants devaient s’entretuer pour toucher le million…Là c’est un peu pareil sauf que c’est un peu plus horrible"Vint le... [Lire la suite]
01 septembre 2007

San Li Tun

Le sabotage amoureux vient de se refermer. Une fois de plus, j'ai voyagé. Et évidemment j'ai encore craqué. L'épopée de cette petite fille à vélo, pardon à cheval, dans le dédale de la Chine Communiste et de son ghetto a de quoi donner envie à tous de retourner à l'innocence. Même si on découvre bien vite que le monde des enfants est aussi impitoyable que celui des adultes, sinon plus. Ça donne quand même envie d'y retourner. Parce que tout y est vierge, encore."- Voila, dis-je.- Quoi ? daigna-t-elle demander.- J'ai fait vingt fois le... [Lire la suite]
21 août 2007

Le pelleteux de nuages

Je suis en plein dans mon 2ème Fred Vargas, Dans les bois éternels, et décidément j’aime de plus en plus. Déjà Pars vite et reviens tard avait inspiré tout mon respect et je bavais devant l’histoire comme une gosse bave devant une glace a la fraise. Mais là, c’est presque encore mieux ou tout aussi bien. J’aime commencer une série et voir qu’elle me correspond. Je compte rapidement en acheter un 3ème afin d’en faire ma religion, Adamsberg sera mon dieu. Dans un style tout a fait différent des polars trash de Grangé (que j’adore tout... [Lire la suite]
15 août 2007

Biographie de la faim

Sans doute le meilleur Nothomb que j’ai lu jusqu'à présent, bon faut dire j’en ai lu que trois et je commence tout juste le quatrième (Le sabotage amoureux). Autogéographie entre le Japon, la Chine, New York et le Bangladesh, tout est différent sous sa plume et son regard, que ce soit celui quand elle avait 5 ans ou de maintenant. A travers son écriture je suis tombée amoureuse du Japon et de New York, et détestée la Chine, tout comme elle. Entre voyage iniatique et autobiographie, on suit le récit de la faim. Et moi aussi je me suis... [Lire la suite]

13 août 2007

Et après…

Je connaissais pas ce cher monsieur aux airs de Mark Wahlberg, ce prof d’économie qui s’est mis à la littérature ; puis je suis allée au Forum Cinéma et Littérature à Monaco et je l’ai vu comme je vous vois, si si en vrai de vrai ou en chair et en os comme vous préférez. Son livre Et après… va être adapté au cinéma avec dans le rôle principal…………….Romain Duris ! et voila mes oreilles étaient aux aguets et je me disais que si mon cher Romain allait jouer dans son adaptation c’est que ça devait être bien.Donc j’ai acheté le livre, déjà... [Lire la suite]
30 août 2006

l'Ere du Verseau

L’amertume d’avoir encore fini un livre. Encore un.C’est une histoire de sexe et de sang, c’est l’histoire d’une mère et d’une fille, d’une secte et d’astrosophie. C’est un roman dans le livre qui ne font qu’une seule et même histoire.Une mère qui part retrouver sa fille. Sept ans après avoir surmonté la douleur des « Je te hais » de celle-ci. Brigitte, Mathilde. Marie, Ambre.Et la spirale des événements, incontrôlable. Une fuite en avant. Des souvenirs, des crimes.
12 mai 2006

Chroniques de l'Asphalte 1/5

Samuel Benchetrit. Je connaissais le nom, certainement lu dans une revue cinématographique. J'ai mis ce nom sur un visage lors de l'affaire Trintignant/Cantat, pas les meilleures circonstances pour découvrir quelqu'un. J'ai mis ce visage et ce nom sur des mots chez PetiteConne.Samuel l'écrivain, Chroniques de l'Asphalte 1/5 "Le Temps des Tours". Une cité, un bloc, une tour, à travers les étages de la cave au toit, il nous raconte son enfance, son adolescence.La banlieue, sans parti pris, sans politique et sans jugement, pas... [Lire la suite]
23 octobre 2005

Rien de grave

"Tu t'attendais à quoi ? je lui ai dit. Tu crois que ça va être facile de me quitter ? Tu crois que je vais te laisser faire comme ça ? J'ai lancé le cadre par terre, le verre s'est brisé mais comme c'était pas assez j'ai bondi du lit et j'ai déchiré la photo, celle qu'il prétendait tant aimer, la photo de nous deux en mariés, beaux et légèrement ridicules, il y avait tant de monde qu'on ne connaissait pas à notre mariage qu'on est partis avant la fin. Il a eu l'air triste, plus pour la photo déchirée que du fait de me quitter. Il a... [Lire la suite]