19 juin 2010

Samedi noir sur les ondes de Tokyo

J'pourrais être au Japon, ou en Chine. Mais non, je suis chez moi, sur mon lit fait à la va-vite. Saez va redevenir mon amant de mes nuits solitaires, entre deux sanglots j'écouterais sa voix déchirante, dans l'obscurité du silence.Oh rien n'est fait certes et je ne pars pas vaincue mais...C'est un samedi noir, dans tous les sens du terme. Il y a du vent et j'ai mal aux yeux d'avoir trop pleuré. Où va-t-on ?Le gouffre, la côte, la plaine, la peine. Il a pris les bières au frigo et il a fuit. Et moi je suis là comme une conne à vouloir... [Lire la suite]
Posté par Zofia à 13:36 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

05 février 2010

Je murmurerais un "je t'aime" comme un flocon soufflé par le vent

Le week-end arrive et je pars ce soir. Pour approximativement 800km en deux jours. Monter. Assister. Redescendre.Voir les gens pleurer. Oui je vais dans un endroit où personne n'aime aller, assister à une cérémonie pour laquelle personne n'est content de s'habiller.Un enterrement qui en rappelle un autre, quasiment un an jour pour jour. Qui m'en rappelle un autre, il y a un peu plus de 10 ans où je ne suis pas allée. Après une longue maladie, une perte de conscience générale, cette mort comme une sorte de délivrance. Le mot que tout... [Lire la suite]
23 janvier 2010

Debout sur mon rocher

Malheureuse comme les cailloux. Le ciel est gris et, évidemment, il fait froid. Créant en moi un découragement encore plus intense. Mais je vais sortir quand même, je vais devenir folle sinon. Mon nouveau joujou est beau. 
Posté par Zofia à 14:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
26 octobre 2004

Tempête de vie

Le ciel est bas, je veux que les éléments se déchaînent, que les éclair et le tonnerre éclatent, je veux regarder, le nez collé à ma fenêtre, la pluie qui ruisselle.Il ne fait pas beau. Ce sentiment de solitude persiste, mais malgré ça je me sens à peu prés bien. Une après-midi entière de libre mais pas grand chose à faire. lire mon livre sur l'esthétique du film, me morfondre sur la vie que j'ai et rêvais à la vie que je voudrais avoir. Ce temps me rends nostalique de mon enfance, où encore insouciante quand le temps se faisait... [Lire la suite]
Posté par Zofia à 13:42 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , ,