Je ne sais combien de connards en manque ce titre racoleur va attirer sur mon blog, mais tant pis. Plus sérieusement, demain mon père vient m'aider à terminer les peintures de la cuisine.
J'espère que mon voisin du dessous ne s'adonnera pas aux joies du sexe en pleine journée avec sa copine du moment. Ni, comme ces deux derniers jours, ils feront profiter tout l'immeuble de leurs cris mais également de leurs commentaires...! "Oh oui, oui, vas-y comme ça c'est bon" - " Continue, mets-toi comme ça" - "Vas-yyyy"
J'aurais presque envie de les encourager !
On frise l'obscénité.
Quand, à midi, alors que je suis dans mon salon, eux dans le leur et que les sons me parviennent avec une telle clarté, on se demande si ce n'est pas fait exprès.
Ca en devient juste ridicule et terriblement gênant. Et c'est visiblement de pire en pire. Je ne suis pas du genre à radoter dès qu'il y a le moindre bruit, ni rien. Mais là, je trouve ça vraiment désemparant...