Revoir un Printemps

08 mai 2022

Avis groupé XXXII

Je suis actuellement en vacances et mon bilan d'avril viendra sûrement lors d'un double bilan avec le mois de mai, en attendant je vous propose un petit avis groupé pour parler de plusieurs lectures que j'ai appréciées 😊📚🌺

Dust de Sonja Delzongle 

Dust

Hanah Baxter est une profileuse française reconnue qui réside à New York. La police kenyane la contacte pour requérir son aide sur des crimes étranges : des croix de sang tracées au sol mais sans aucun cadavre ni aucune disparition signalée. Sur place, elle se rend rapidement compte que la population albinos africaine est la cible d'un odieux trafic. Hanah se lance alors dans une double enquête dans la chaleur africaine.

C'est un polar moite et mystérieux que nous propose Sonja Delzongle, j'ai pu ainsi rencontrer son héroïne pour 4 tomes, Hanah Baxter. Si je n'ai pas détesté, je n'ai pas non plus adoré cette lecture... il a manqué un petit quelque chose que ça fasse un effet waouh. Je n'ai pas encore beaucoup lu cette auteure mais j'ai un peu le même sentiment qu'à la lecture de Boréal. C'est bien écrit, l'intrigue est prenante, mais pour moi, il y a quelque chose qui coince. J'ai déjà le second tome dans ma PAL, je pense le lire quand même avec plaisir car ce sont des policiers de qualité.

Du feu sous la cendre

Du feu sous la cendre_reduit

Jack Wade avait tout pour devenir un flic parfait, malheureusement une erreur d'appréciation lui a coûté sa carrière... Le voici désormais expert en incendie auprès d'une compagnie d'assurance en Californie, un excellent expert. Il doit déterminer les causes d'un incendie dans la superbe (et très chère) propriété de Nicky Vale, incendie qui a coûté la vie à Pamela Vale... Jack a rapidement un doute sur les causes de l'incendie et ne va pas lâcher Nicky avant d'avoir découvert la vérité.

Je n'avais encore jamais Don Winslow, je vois son nom régulièrement sur Babelio et sur les blogs, et c'est par hasard que j'ai eu en ma possession Du feu sous la cendre, et j'ai adoré cette enquête de Jack Wade ! Le personnage est un parfait héros : coriace, incorruptible, professionnel et l'on prend beaucoup de plaisir à suivre son enquête. Malgré un nombre conséquent de pages, je ne me suis pas ennuyé et j'ai été fascinée par certains passages pourtant assez scientifiques concernant les incendies (après j'analysais ce que j'avais à l'appart m'inquiétant qu'un incendie puisse se déclencher !!). Don Winslow est donc plutôt doué dans son genre et sans révolutionner le genre mêlant mafia russe et arnaque à l'assurance, il crée un thriller captivant avec des personnages soignés aux petits oignons qu'il prend le temps d'installer. Vous l'aurez compris, Du feu sous la cendre m'a beaucoup plu ! je crois même être un peu tombée amoureuse de Jack Wade 😉

Intuitio de Laurent Gounelle

Intuitio

Timothy Fisher est un auteur de polar qui a du mal à percer, sa vie est tranquille, sans embûche et Al Capone, son chat, lui tient compagnie la plupart du temps. Un jour deux agents du FBI lui demandent de l'aide afin d'arrêter l'homme le plus recherché du pays. Timothy croit d'abord à une blague mais finit par se laisser convaincre d'intégrer un programme des plus ambitieux : un programme secret visant à former les personnes intuitives pour qu'elles accèdent à volonté à leur "pouvoir".
Un peu magré lui, Timothy se laisse entraîner et va découvrir un certain nombre de choses qui vont bouleverser sa vie.

Laurent Gounelle est plutôt connu pour ses livres de développement personnel et de psychologie, il se lance ici dans le thriller (léger) et nous propose une histoire assez captivante. J'avoue que je partais un peu avec un a priori au vue de ce résumé. Mais finalement, comme Timothy, je me suis laissée embarquer. Le livre se lit très bien et assez vite et même si certains points sont un peu gros, Intuitio est plutôt réussi. C'est divertissant, l'action est présente comme la réflexion, le récit est assez ludique notamment en ce qui concerne l'approche de l'intuition, le ton est résolument optimiste (ce qui ne fait pas de mal par les temps qui courent). Mais, je dois le dire, ce qui m'a le plus fasciné sont les remerciements de l'auteur...

Mirrorland de Carole Johnstone

9782265154759-475x500-1

Cat a fui l'Écosse dès qu'elle a pu, s'éloignant de sa ville natale, de son absence de souvenirs et surtout de sa sœur jumelle, El. Lorsque cette dernière disparaît, laissant présager le pire, Cat revient à Édimbourg. Peu après son retour, Cat commence à recevoir d'étranges messages disséminés dans la maison telle une chasse au trésor, ouvrant des portes qu'elle croyait bel et bien closes à jamais, celles du Mirrorland, un monde fantasmagorique que les jumelles s'étaient inventé. Pour découvrir la vérité sur la disparition de El, Cat va devoir les rouvrir et plonger dans son passé.

L'histoire intense de Cat et El, jumelles qui ne se parlent plus depuis 12 ans, et dont la disparition d'El pousse à Cat à revenir dans sa ville natale, dans sa maison d'enfance. Là, le Mirrorland revient l'envelopper tout entière... la fiction et le réel se brouillent, le passé et le présent aussi... qu'est-il arrivé à El ? et surtout que s'est-il passé au Mirrorland à la fin de leur première vie ?
J'ai totalement été happée par cette histoire à la fois thriller et conte initiatique, j'ai retrouvé une émotion d'enfance face au(x) monde(s) que l'on peut se créer, les sentiments fraternels, parfois destructeurs, la proximité, l'amour et la haine. Ce récit de Carole Johnstone mélange habilement thriller psychologique et fantasmes de l'enfance (les cachettes, les histoires, les défis, les monstres...), tout cet imaginaire foisonnant que l'on se crée. Récit original tout que rythmé et prenant, j'avoue avoir quelques petits frissons en repensant à ce livre. Pour un premier roman, c'est pour moi une réussite !

Les monstres de Maud Mayeras

Les monstres MAud MAyeras

Les enfants et la mère vivent dans un "terrier", protégés, préservés des humains prédateurs. Et préparés par Aleph, le père, le protecteur, qui les éduque pour leur future rencontre avec ces humains car ils sont des monstres et ils doivent se préparer pour les affronter. Sauf qu'un jour, Aleph ne revient pas et les prédateurs sont à leur porte. il faudra être fort pour survivre dans ce monde hostile.

Lire un Maud Mayeras, c'est la certitude d'être bouleversé par l'histoire, je me rappelle encore le choc de Reflex que je pense de plus en plus à relire d'ailleurs. Et Les monstres n'échappe pas à cette règle, c’est un roman coup de poing qu’elle nous propose, dur et bien écrit. Avec peu de personnages et une base plutôt simple, l'auteure offre encore une histoire de douleurs et d'émotions, un roman noir fort qui ne peut pas laisser insensible et dont l'actualité récente s'est fait l'écho avec l'affaire Valérie Bacot. Comme dans Lux, un événement climatique vient en plus agrémenter le récit. En 300 pages, Maud Mayeras nous fait traverser un grand champ d'émotions pour cette histoire si immersive et frappante. 


25 avril 2022

De cendres et de larmes de Sophie Loubière

De cendres et de larmesJ'ai lu De cendres et de larmes l'année dernière mais je souhaite quand même vous en parler car c'est un livre qui m'a beaucoup marqué. Ce thriller de Sophie Loubière est angoissant et vraiment prenant !

Madeline et Christian vivent avec leurs enfants dans un appartement beaucoup trop petit pour une famille de 5 personnes. Ils rêvent tous de plus d'espace et surtout d'intimité. Mais à Paris, la réalité du marché immobilier rend impossible ce rêve. Aussi lorsque Christian se voit proposer un nouveau poste avec logement de fonction de 180m², il n'hésite pas beaucoup et accepte cette mutation. Sauf que le logement est le pavillon du gardien du cimetière de Bercy, poste auquel Christian vient d'être nommé.
Peu à peu, tout le monde se fait au cadre mais les parents accaparés par leur métier à l'opposé - Madeline est caporale-cheffe sapeur-pompier - la maison semble se réveiller... Alors que Christian se réfugie dans la peinture et que la chaleur s'abat sur la ville, un changement insidieux s'opère.

Sophie Loubière est une auteure que j'apprécie de plus en plus et avec De cendres et de larmes, elle propose un thriller oppressant dont l'atmosphère se délite au fil des pages emprisonnant les personnages comme les lecteurs. Son personnage central, Madeline, est caporale-cheffe sapeur-pompier et le roman s'ouvre sur une scène dantesque, angoissante et intense à la portée réelle : l'incendie de Notre-Dame de Paris. Par plusieurs aspects, le livre est ancré dans l'actualité (harcèlement scolaire, deuil, place de la femme dans un corps de métier masculin et dans la société) et cela apporte une touche sociale à ce thriller.
Et plus l'intrigue se déroule, plus la tension augmente pour Madeline, Christian et leurs enfants. Un air vicié se répand, malgré la chaleur, on frissonne dans cette bâtisse plantée au milieu des tombes et on voit l'inexorable se rapprocher...
Malgré son ambiance plutôt sombre, les personnages, attachants et intéressants créés par Sophie Loubière apporte ce qu'il faut de lumière à De cendres et de larmes.

18 avril 2022

+3

+3

Un petit passage en librairie a vu ma PAL grossir de trois titres : Les prénoms épicènes d'Amélie Nothomb, le nouveau Olivier Norek qui retrouve pour l'occasion son enquêteur fétiche en la personne de Victor Coste et j'ai craqué pour Blackwater, une série écrite par Michael McDowell et publié en 1983. La couverture est magnifique, c'est la première publication en français chez Monsieur Toussaint Louverture et un tome sera publié toutes les deux semaines jusqu'à mi-juin 😍

08 avril 2022

Comme un (mauvais) refrain

Mon téléphone vient de sonner. Une alerte du Monde pour m'informer que « Valérie Pécresse ne donnera pas de consigne de vote au second tour »
Consternation.
Nous sommes à deux jours du premier tour de l'élection présidentielle et j'ai peur. Le spectre de l'extrême droite est là, tellement là que ce n'est plus un spectre, c'est presque une réalité tangible. On est aujourd'hui très loin de l'unité de 2002 après le choc du 21 avril. Je me rappelle de ce jour comme si c'était hier, l'angoisse, la tristesse, l'accablement et la révolte. Les manifestations dans mon lycée et un peu partout, le monde politique appelant à faire bloc contre l'extrême droite. Aujourd'hui, 20 ans après, le RN n'a jamais été aussi proche de l'emporter et on dirait que ça ne dérange plus personne. Ça n'inquiète plus personne. Il y a la guerre en Ukraine depuis des semaines et personne n'a parlé des liens du RN avec Vladimir Poutine (sources : France 24 - Le Monde 2016 - Mediapart). Pas de problème.
Visiblement qu'un parti ultra-conservateur, rétrograde accède au pouvoir ne choque plus grand monde. On s'est habitué. Mais moi, putain, je peux vous le dire, ça m'angoisse carrément. Personnellement, je suis pour Macron, comme je l'ai été il y a 5 ans dès le premier tour. Mais au fond, ce n'est pas tellement le sujet (je suis pour Macron, je ne suis pas d'accord avec tous ces choix, mais c'est pour moi - de loin - la meilleure option sur plusieurs plans). Les Français aujourd'hui se disent qu'entre Macron et Le Pen, ben finalement, Le Pen ça serait aussi bien. Et ça, ça me rend folle ! N'importe quoi vaut mieux que les extrêmes.
Je comprends qu'on puisse en avoir marre de la politique. Mais que chacun regarde seulement les choses pour sa petite vie personnelle sans voir l'intérêt général, l'ensemble global m'atterre. Les gens qui n'iront pas voter parce que pour eux, Macron et Le Pen c'est pareil font une énorme erreur. Car non, ce n'est pas du tout pareil. Et si vous pensez que le fait que le RN au pouvoir n'aura aucune incidence sur vos vies, vous vous trompez. Il y a certes des outils gouvernementaux pour nous protéger mais on ne peut pas savoir s'il n'y aura pas des changements fondamentaux dans la Constitution pour les contourner. Je vous invite à consulter cet article du Monde : Marine Le Pen : un programme fondamentalement d'extrême droite derrière une image adoucie
J'ai peur que les voix pour Zemmour se reportent sur Le Pen au second tour, que ceux qui ont voté à droite, à gauche ou écolo ne donnent pas leur voix à Macron et que dans 15 jours tout bascule.Il y a 5 ans, j'avais déjà eu cette peur, maintenant, elle semble plus forte encore car deux personnalités d'extrême droite sont devant la plupart des partis politiques. Je l'avais déjà dit en 2017, plus que jamais, maintenant il faut faire le bon choix.

03 avril 2022

Bilan de Mars

© zofia - revoir1printemps.canalblog.com
Mars a fini sous le froid et Avril se poursuit sous les mêmes auspices (peut-être certains d’entre vous sont même sous la neige – ici un peu cette nuit comme du sucre glace saupoudré sur un gâteau). La guerre continue à l’est de l’Europe et les villes détruites sont des images difficiles à supporter, plusieurs de mes stagiaires sont ukrainiens ou russes et ce n’est vraiment pas évident pour eux…
En dehors de cet événement terrible, mon mois de mars s’est bien déroulé avec pas mal de travail et quelques moments moins bien. Et il y a eu surtout un super week-end avec mon premier concert depuis plus de deux ans et demi avec Grand Corps Malade ! j’adore ce chanteur, c’était la première fois que je le voyais en concert et c’était vraiment, vraiment génial !! il est très sympa, marrant et le concert est vivant, j’ai adoré !
Pour l’appartement, le dressing et la salle de bain sont commandés, le carrelage choisi et le lit aussi. Le peintre doit venir et avant nous devons repositionner les prises. Encore un peu de travail mais j’espère que tout sera prêt pour cet été 🤞🤞

J’ai lu quelques livres ce mois-ci et tous m’ont plu, certes à des degrés divers ! La petite ritournelle de l’horreur de Cécile Cabanac est vraiment un thriller glaçant dont la fin m’a fissuré. J’ai bien aimé Dust mais je crois avoir un peu de mal avec le style de l’auteure. Par contre, je me suis régalée avec Riquet à la houppe d’Amélie Nothomb. J’ai adoré cette version du conte par Amélie Nothomb, j’ai adoré sa façon de parler des enfants sans concession et en plus, elle parle des oiseaux et d’ornithologie et c’était vraiment tellement cool ! Choc aussi avec le nouveau CamHug, Nos âmes au diable, que j'ai fini vendredi soir un peu tard mais je ne pouvais pas m'en empêcher !
Côté films, je suis allée deux fois au cinéma, j’ai notamment vu Goliath avec un casting super top et une histoire glaçante – car vraie – et tellement révoltante. C‘était génial et j’espère que ce film aura le succès et l’impact qu’il mérite, on voit très bien comment fonctionnent les lobbys et leur manière de s’adapter au gré des besoins et suivant où le vent souffle.
J’ai enfin vu un classique avec Citizen Kane, les très bons Boîte noire et Diamant noir, l’intriguant La nuée et le nouveau Batman. Par contre déception totale avec Donne-moi la main, je l’avais marqué depuis un bail dans ma liste et finalement, j’ai trouvé le film inutile malgré ses belles images, presque sans dialogue et avec une certaine violence (les jumeaux sont assez agressifs l’un envers l’autre).
Pour les séries, la saison 2 d’Ovni(s) était géniale, c’est toujours aussi kiffant ! Mon amie Adèle était très sympa aussi et j’ai adoré Archive 81, une série vraiment captivante dont j’ai l’intention de vous parler dans le mois. Je suis absolument dégoûtée car Netflix ne reconduira pas la série pour une seconde saison et je ne comprends vraiment pas pourquoi… 🤔😖 Glitch était prometteuse, on a bien regardé la saison 1, un peu traîné pour la 2 et finalement abandonné la 3 après le 1er épisode.
Côté documentaires, j’en retiendrais 3 dont L’œil, le pinceau et le cinématographe sur les débuts du cinéma et de comment les différents arts ont permis l’évolution actuelle grâce notamment aux Expositions Universelles

Bilan de Mars : 6 livres - 7 films - 6 séries - 3 documentaires

2022

2022

Lecture en cours :

L-Inconnu-de-la-poste

Posté par Zofia à 16:31 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,

15 mars 2022

Reine rouge de de Juan Gómez-Jurado

reine rouge petit

J'aime bien les thrillers espagnols, enfin pour l'instant je n'en ai pas lu des masses mais à chaque fois, ça m'a plu donc quand j'ai vu Reine rouge de Juan Gómez-Jurado, ça m'a donné envie de le lire !
Jon Gutiérrez est un bon flic, homo qui vit chez maman, sa carrière se passe tranquillement à Bilbao. Ça pourrait même être un très bon flic, mais voilà Jon vient de faire une connerie et il a été pris en flag. Résultat : il est sur la touche quand le mystérieux Mentor fait appel à lui pour une mission simple : convaincre Antonia Scott de reprendre du service.
Celle-ci n'est ni flic ni criminologue et pourtant, elle a réussi à élucider la plupart des grandes affaires criminelles espagnoles des dernières années. Après la découverte d'un cadavre au sein d'un milieu extrêmement privilégié, Antonia Scott est la seule capable de résoudre cette affaire...
Je n'en dirais pas plus sur l'intrigue mais sachez que celle-ci est particulièrement habile et bien construite. Reine rouge est d'ailleurs un thriller terriblement efficace ! ce que j'ai vraiment beaucoup aimé dans cette histoire, c'est son duo d'enquêteurs et les touches d'humour que l'auteur distille dans le roman, notamment en ce qui concerne Jon Gutiérrez. J'ai pris un réel plaisir à découvrir Madrid en compagnie d'Antonia et Jon, ce polar très bien écrit est rythmé et ne saura vous donner un instant de répit. Certains passages sont durs ou émouvant, preuve que l'auteur sait jouer avec toutes nos émotions. Reine rouge est le premier tome de ce qui devrait être une trilogie et dont la sortie du deuxième volume est prévue pour l'année prochaine. Je serais au rendez-vous ;-)

04 mars 2022

Bilan de Février

Ukraine_Roller_Feature_1-1

Me voilà pour un nouveau bilan que j'ai tardé à faire... comme mon dernier post l'a montré, je n'étais pas très bien ces derniers jours. Pour être honnête, une bonne partie de février est plutôt à jeter. Il y a eu une sorte de problème avec les amis de Monsieur lors d'une soirée qu'on a faite à la maison, je ne trouvais pas qu'il y avait matière à polémiquer, surtout que venant de la personne, c'était juste de la provocation. Mais ça a beaucoup énervé Monsieur qui n'a pas réussi à prendre tout ça avec distance et si ça m'a affecté, c'est que j'étais un peu au centre du problème. Dans la foulée, il y a eu une belle dispute avec Monsieur (pas lié au premier incident) qui s'est blessé à la main (vous voyez l'expression taper du poing sur la table... en l'occurrence, le frigo et le plan de travail, résultat 15 jours d'arrêt) et qui m'a montré tout son mal-être dû à son travail. Je savais que ce n'était pas rose mais je ne pensais pas que c'était aussi grave. Je pense que cet état fait, en partie, qu'il n'arrive pas (ou ne peux pas) arrêter la cigarette.
Ces deux événements assez proches dans le temps m'ont pas mal affecté et ce genre de choses se répercutent sur mon état physique, je dors mal, je suis fatiguée tout le temps et c'est un cercle vicieux. Mais depuis le week-end dernier, ça va un peu mieux. On a fait une belle réunion de famille avec des gens pas vus depuis longtemps et ça m'a fait beaucoup de bien. On est également allé faire plein de devis pour nos futurs travaux : couloir, chambre et salle de bain. Et je pense qu'à la fin du printemps, les choses devraient avoir bien avancés et nos portefeuilles bien vides !! Malgré tout, ça reste dur pour moi d'envisager travaux et avenir quand nous avons ce genre de dispute, cela m'ébranle totalement et pour plusieurs jours.
Et puis comme si les choses n'allaient pas assez mal depuis 2 ans avec le Covid et la pandémie, Poutine a décidé d'envahir l'Ukraine... rien ne justifie cette décision, et je soutiens le peuple ukrainien. Ce drame terrible se joue si près de nous. J'ai peur que cela ne suffise pas à Poutine et à son féroce appétit, et qu'il tente d'aller plus loin vers l'ouest, vers nous. Mes proches m'assurent qu'il ne fera jamais une chose pareille mais face à un dictateur complètement fêlé, comment savoir ?! Cette guerre à nos portes m'inquiète beaucoup, elle déstabilise l'équilibre assez fragile de l'Europe. J'admire le courage des ukrainiens et de leur président qui résistent. Ce matin, je suis allée porter un sac de courses, un duvet et une couverture de survie à la mairie, dedans j'ai glissé des petits mots de soutien pour les personnes qui les recevront. Je ne sais pas ce qui se passera là-bas dans les prochaines semaines mais j'ai l'impression que le pire est à venir...

Ce bilan est assez long et je n'ai même pas encore parlé des films et livres lus ce mois-ci ! pour les livres, ça va être rapide : seulement 3 ! la faute à Terreur de Dan Simmons que j'ai traîné pendant 3 semaines... le seul livre qui m'a plu au final est La maison assassinée de Pierre Magnan.
Par contre, j'ai vu 9 films et 6 séries et j'en retiens pas mal ! J'ai enfin vu plusieurs films qui étaient sur ma liste depuis un bail : Boyhood, Le mystère Von Bulow, Lemming. Et je les ai beaucoup appréciés tous les trois ! Tout comme Don't Look Up et Au nom de la terre qui sont mes coups de cœur du mois. J'ai regardé la soirée sur l'agriculture sur France 2 l'autre soir, le film était vraiment bouleversant et Guillaume Canet, excellent. Petite maman et Le voyageur : le village assassiné (le dernier avec Éric Cantona) étaient très bien.
Concernant les séries, merci à Arte pour Vigil et La corde ! je regarde aussi Bron sur cette chaîne. Par contre, j'ai eu un peu de mal avec la saison 3 de Marcella... je n'ai pas trop aimé le thème et l'évolution du personnage... trop radicale, borderline et à côté de ses pompes.

Bilan de Février : 3 livres - 9 films - 6 séries

2022

2022

Lecture en cours

Le cimetière des hirondelles

23 février 2022

Des semaines depuis mon dernier article, j'ai eu envie de venir beaucoup de fois mais j'ai passé une dizaine de jours assez chaotique, et depuis une sorte de contre-coup avec une grande fatigue physique et surtout morale, qui s'alimentent l'une l'autre... une certaine lassitude et pour le moment, je me sens plutôt au creux de la vague.
Hier, quand les jardiniers ont massacré élagué des arbres derrière l'immeuble, je me suis fait la réflexion que c'était comme si c'est quelqu'un au-dessus de nous décidait de faire exploser un quartier et un supermarché. Mon analogie n'est peut-être pas évidente mais je pense à tous les oiseaux, insectes et animaux qui trouvaient refuge à l'intérieur de ces feuillages.
Oui, tout est noir.
Oui, le verre est à moitié vide.

02 février 2022

Bilan de Janvier

Gaspard Ulliel © Bestimage

Premier bilan de cette nouvelle année et j'ai choisi une photo de Gaspard Ulliel pour l'illustrer, son décès a été soudain et bouleversant, en plus de son regard et de son sourire vraiment charmants, il avait l'air sensible et gentil, c'est une très grande perte pour le cinéma français... 😢

Le mois de janvier a été plutôt bon, même si je n'ai pas beaucoup travaillé (une maison pour seniors où je travaille souvent a été presque en quarantaine à cause du covid et plusieurs de mes clients ont été positifs/cas contact), espérons que février soit plus intense car il faut renflouer les caisses pour poursuivre les travaux ^^ je prévois d'ailleurs l'achat d'ici la fin de la semaine d'un rajout pour ma bibliothèque 🤗 elle sera plus petite que ce que j'avais espéré avant d'aménager ici mais c'est déjà bien.

Sinon ce mois-ci, j'ai reconduit le challenge Les Dames en Noir 2022, Rafael Nadal a gagné son 21ème Grand Chelem, et nous avons quasiment vidé l'appartement de ma grand-mère, deux ans après son décès. Mais cela crée vraiment des problèmes dans la famille de mon père avec ses frères et sœurs et notamment une qui cherche les ennuis et j'espère qu'elle n'ira pas au bout de ses menaces (porter plainte contre mon père...), je suis inquiète à l'idée qu'elle aille au bout de son projet. J'ai également publié ma nouvelle PAL (renversante !). Dans les prochaines semaines, je compte vous présenter mon nouveau bujo, peut-être un petit post sur les travaux et si j'y arrive un article sur les voitures électriques.
Cinq livres pour ce premier mois de 2022, c'est correct mais j'espère faire mieux 😉
J'ai vraiment beaucoup aimé Oublier Klara d'Isabelle Autissier, une auteure que j'apprécie énormément, Mardi soir, 19h de Gilles Legardinier, un régal comme d'habitude, et Reine Rouge un polar espagnol dont j'espère vous reparler très vite. Par contre, j'avoue avoir été déçue par Les sept morts d'Evelyn Hardcastle, j'ai été déstabilisé par le récit, la façon de changer de narrateur, et je n'ai pas réussi à être excitée par l'histoire, je n'ai pas eu envie de savoir ce qui se passait... je suis allée au bout mais vraiment péniblement, je suis déçue car j'en attendais beaucoup au vu des avis que j'avais lus.
Côté films, je ne suis pas encore retournée au cinéma (les horaires n'arrivent plus à me convenir), mais j'ai vu pas mal de choses, notamment plusieurs documentaires très intéressants. C'est ainsi que j'ai découvert que le smartphone avait été inventé, il y a vraiment longtemps par une boite qui est totalement inconnue aujourd'hui et qui a coulé... j'ai regardé plusieurs séries vraiment très bien, en fait tout ce que j'ai vu ce mois-ci m'a plu notamment Nona et ses filles, la saison 3 de 13 Reasons Why et la saison 1 des Rivières Pourpres. Deux films avec Virginie Efira, actrice que j'apprécie de plus en plus et que je trouve très belle, Sybil (très troublant) et Police, et un classique avec Les tontons flingueurs – que j'ai enfin apprécié à sa juste valeur.

Et vous quel est le bilan de votre mois de janvier ?

Mois de janvier : 4 films - 2 téléfilms - 5 documentaires - 6 séries - 5 livres

 2022

2022

2022

Lectures en cours

la maison assassinée_reduit

Premiere-personne-du-singulier_reduit

31 janvier 2022

Un retour de feu

J'ai déjà plusieurs fois évoqué mon amour pour le tennis et pour Rafael Nadal. En ce début d'année, c'est l'Open d'Australie qui a tenu toutes ses promesses. D'abord avec ce feuilleton rocambolesque sur l'arrivée de Djokovic en Australie. Je ne l'aime pas, ce qui lui est arrivé n'est pas forcément juste (peut-être mais il va dans un pays, il doit en respecter les règles), tout ce micmac autour de son test (peut-être faux, peut-être pas fait à la bonne date). S'il veut continuer à jouer, il devra se faire vacciner, au moins pour les deux prochaines années. Mais le plus important n'est pas là. Le plus important est ce match de fou qui s'est déroulé hier entre Daniil Medvedev et Rafael Nadal. Un intense combat qui m'a vu décédé plusieurs fois tant j'étais stressée. Un véritable bras de fer où aucun des joueurs ne voulait lâcher. Nadal a fait un retour incroyable pour venir recoller au score et finir par dépasser Medvedev. Dans un stade quasiment entièrement acquis à la cause de l'espagnol, chaque point était salué de vivats.
Cette victoire est vraiment importante à plus d'un titre : Rafa passe ainsi en tête des vainqueurs de tournois de Grand Chelem avec 21 majeurs gagnés (Roger et Djoko sont à 20), c'est également son  90ème titre, il a désormais plus de victoires sur dur que sur terre battue (j'entends encore les relous il y a 15 ans dire "oh c'est seulement un joueur de terre battue, il ne fera rien sur les autres surfaces"...), il remporte ce titre majeur en 5h24, à 35 ans, après plusieurs mois d'immobilisation et de blessure. C'est un immense champion. Et que dire du magnifique message de Roger Federer pour Rafa après sa victoire : « Quel match ! À mon ami et grand rival Rafael Nadal, je te félicite du fond du cœur pour être devenu le premier homme à gagner 21 titres du Grand Chelem. Il y a quelques mois, nous plaisantions quand nous étions tous les deux sur des béquilles. C'est fantastique. Il ne faut jamais sous-estimer un grand champion. Ton éthique de travail incroyable, ton dévouement au sport et ton ''fighting spirit'' sont une source d'inspiration pour moi et tant d'autres à travers le monde. Je suis fier de partager cette époque du tennis avec toi et de te pousser à accomplir toujours plus, comme tu l'as fait pour moi lors des 18 dernières années. Je suis sûr que tu iras encore plus loin, mais pour l'instant profite de ce titre ! »
Ce message vraiment dit tout de l'amitié et du respect mutuel de ces deux immenses champions. Le tennis masculin a vécu ses dernières années, quelque chose d'exceptionnel et je suis contente de l'avoir connu. La Une de L'Équipe dit tout aussi de cette incroyable performance.
Cet Open d'Australie a vu également titrée Ashleigh Barty chez les femmes, on a eu le très beau parcours de Monfils et Alizé Cornet et bien sur de Medvedev qui gagnera, à n'en pas douter, d'autres Grands Chelems dans sa carrière.

© Bayernluck

tv_capture

Ce sourire après la balle de match 💜

© Une L'Équipe

Posté par Zofia à 11:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
28 janvier 2022

La PAL sans fin 2022

A nouvelle année, nouvelle PAL... liste que j'avais un peu délaissée depuis 2 ans, je vous en propose une nouvelle version à jour et je repars pour une longue liste 😉 Certains titres sont là depuis longtemps, d'autres sont des nouveaux venus. Il est bien illusoire de penser que je vais atteindre le 100% pour cette liste mais si j'arrivais à en lire la moitié, je serais déjà très satisfaite. 💪📚

26fb5adbceeb6860bf30dcc39a7ac436

1. La cité des miroirs de Justin Cronin
2. Sauvage de Jamey Bradbury
3. Oublier Klara d'Isabelle Autissier
4. Un fond de vérité de Zygmunt Miloszewski
5. Le diable sur les épaules de Christian Carayon
6. L'enclave de Nicolas Druart
7. Art Media de Dominique Besnehard
8. Malhorne de Jérôme Camut – tome 4
9. L'affaire Toutankhamon de Christian Jacq
10. Fedal de Christophe Perron
11. Nos chemins sont semés de rencontres d'Olivier Delacroix
12. L'hôtel de Yana Vagner
13. 1Q84 Tome 3 d'Haruki Murakami
14. Les douze de Justin Cronin
15. Toutes blessent la dernière tue de Karine Giebel
16. Solitudes de Niko Tackian
17. Le léopard de Jo Nesbo
18. Insângerat de Li-Cam
19. Quand la neige danse de Sonja Delzongle
20. Les lieux sombres de Gillian Flynn
21. La route du retour de Jim Harrison
22. Le bonhomme de neige de Jo Nesbo
23. Les secrets de l'île de Viveca Sten
24. Du feu sous la cendre de Don Winslow
25. Prédation de Jérôme Camut et Nathalie Hug
26. Humeur noire à Venise d'Olivier Barde-Cabuçon
27. Killeuse de Jonathan Kellerman
28. En sacrifice à Moloch d'Asa Larsson
29. Alex de Pierre Lemaitre
30. Les temps sauvages de Ian Manook
31. Kobra de Deon Meyer
32. Talk, talk de T. C. Boyle
33. L'amant de Lady Chatterley de D. H. Lawrence
34. Une vie avec Alexandra David-Neel, tome 3 de Frédéric Campoy et Mathieu Blanchot
35. La maison assassinée de Pierre Magnan
36. L'empereur blanc d'Armelle Carbonel
37. La face nord du cœur de Dolores Redondo
38. Dust de Sonja Delzongle
39. Lettre à Théo de Vincent Van Gogh
40. Rose Madder de Stephen King
41. Ce qui reste en forêt de Colin Niel
42. Mardi soir 19h de Gilles Legardinier
43. Intérieur nuit de Marisha Pessl
44. Reine rouge Juan Gomez-Jurado
45. La petite ritournelle de l'horreur de Cécile Cabanac
46. Première personne du singulier de Haruki Murakami
47. Sanctuaire de Xavier Dorison – tome 1, 2 et 3
48. Le cinquième témoin de Michael Connelly
49. Pukhtu Primo de DOA
50. La piste noire de Asa Larsson
51. L'insoumis de John Grisham
52. La paix des profondeurs d'Aldous Huxley
53. Robinson Crusoé de Daniel Defoe
54. Les furtifs d'Alain Domasio
55. Le livre de la mort
56. Miss Peregrine tome 3, la bibliothèque des âmes de Ramson Riggs
57. Madame Bovary de Flaubert
58. Que la bête s'éveille de Jonathan et Jesse Kellerman
59. La bête d'Alaska de Lincoln Child
60. La terre des morts de Jean-Christophe Grangé
61. Le lagon noir d'Arnaldur Indridason
62. Le bourreau de Gaudi de Aro Sainz de la Maza
63. Petit pays de Gaël Faye
64. Scène de crime à Orsay de Christos Markogiannakis
65. Scènes de crime au Louvre de Christos Markogiannakis
66. Mourir en scène de Christos Markogiannakis
67. Sa majesté des ombres de Ghislain Gilberti
68. La police des fleurs, des arbres et des forêts de Romain Puértolas
69. Cinq semaines en ballon de Jules Verne
70. Terreur de Dan Simmons
71. Juste après la vague de Sandrine Collette
72. Les raisins de la colère de John Steinbeck
73. Les intrépides d'Hervé Commère
74. Stigmate de Jérôme Camut et Nathalie Hug
75. Quand la forêt s'en va de Jacques Rousseau-Dufour
76. L'homme aux murmures d'Alex North
77. L'inconnu de la poste de Florence Aubenas
78. Blackwater, tome 1 La crue de Michael Mcdowell
79. Les prénoms épicènes d'Amélie Nothomb
80. Dans les brumes de Capelans d'Olivier Norek
81. Nos âmes au diable de Jérpome Camut et Nathalie Hug
82.

Posté par Zofia à 15:21 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
18 janvier 2022

Bilan 2021

Et voilà mon bilan pour 2021, l'an dernier, il était passé à la trappe mais cette fois-ci je suis dans les temps !

Ce que je n'ai pas aimé en 2021 :
* mon faible taux de lectures indirectement lié aux travaux et projets de l'appartement
* La maladie génétique de ma sœur
* Les différences entre la réalité et les photos sur internet qui m'ont mis un coup au moral en début d'année
* L'incendie dans la plaine des Maures, dans le Var
* La carrosserie de ma voiture qui en a pris un coup (pour moitié à cause d'un débile, et pour l'autre moitié à cause de moi qui suis sortie trop précipitamment du garage 😑)
* Et est-il besoin de le préciser ? le covid, les confinements, le nombres de morts et de malades, les restrictions, les antivax...

Ce que j'ai aimé en 2021 :
* Le fait que la plupart de mes proches aient évité le covid ou n'aient pas eu de forme grave...🤞
* Les travaux dans l'appartement qui ont bien avancé en fin d'année
* Toutes les sorties, balades, vacances et possibilité de respirer et changer d'air
* Les observations animalières et ornithologiques que j'ai pu faire
* L'entrée au Panthéon de Joséphine Baker
* Mon bujo 2022 prêt dans les temps et qui est plutôt réussi
* La période d'Août à Décembre où les bons mois se sont succédé

c39da416b6dcb250339fac46665c382b

2021 c'est,

65 films dont 3 au cinéma,
13 documentaires,
52 livres dont 9 bandes-dessinées,
44 séries toutes saisons confondues (TWD, Good Girls, Viking, Paris Police 1900, AHS, Killing Eve, Ovni(s), Mum, The good place, Lupin, En thérapie, Le doute, Santa Clarita Diet, Le tour du Monde en 80 jours, Becoming a god, Castle Rock, The Virtues, Mare of Easttown, Castlevania, Engrenages, Meurtres à White House Farm, La maison de la rue en pente, The Bay, Two weeks to live, Mystery road, Voltaire, Il miracolo, Anna, Salamandre, Géométrie de la mort, Dexter, La servante écarlate, The Umbrella Academy, Miniaturiste, Le prix de la paix, Ils étaient 10, Kaamelott, Jeux d'influence, Made for love, L'homme de la chambre 301, Squid Game, Mytho, Le bazar de la charité, HPI)
19 articles publiés sur le blog (catastrophe !!😱😣)

Par rapport à 2019, les chiffres sont en baisse : moins de livres, moins de films et moins de séries. Probablement à cause de deux choses : les travaux dans l'appartement qui ont pris pas mal de temps et suite au covid, toutes les sorties que l'on pouvait faire ont été faites, par rapport à des moments où on serait resté dedans. Cette année, je n'ai pas avancé sur ma liste des 50 livres du siècle mais j'espère y remédier cette année.
J'ai également pris beaucoup de plaisir à organiser à nouveau le challenge Les Dames en Noir et je suis ravie de le reprendre pour 2022.

Comme d'habitude, je commence par les déceptions :
Pour les films et séries, je vais vite oublier Les misérables, Détective, Les choses de la vie, Opération tonnerre, Close, Elle, au fond je ne sais pas si réellement je n'ai pas aimé ce film, Balle perdue, Généalogies d'un crime et Effacer l'historique. Certains je n'en attendais rien, d'autres n'ont pas eu l'impact espéré ; ainsi que Vikings (quelle longue, longue série et tellement bavarde), Paris Police 1900, Ils étaient 10, AHS Cult.
Quelques déceptions côté littérature aussi : Yeruldelgger qui malgré certains points positifs ne m'a pas séduite, Hamnet malgré sa belle histoire, le livre m'a déçu, Indésirable, Il, le tome 2 des Demoiselles d'Arisaig, La rondes mensonges, Leurs enfants après eux et Dernier été pour Lisa (retrouvez mon avis ici)

Côté coups de cœurs, il y en a pas mal et c'est tant mieux !
Les éblouis une intense histoire vraie avec Camille Cottin, Brooklyn Affairs, La belle époque de Nicolas Bedos, Marche avec les loups, Doctor Sleep, Deux moi avec le charmant François Civil ❤, L'art du mensonge, Senna, Une belle équipe, La horse, La chasse, Les grands romans du scandales, la série Conquérants, Sibel, Mourir peut attendre (quel choc !), Klaus, Enola Holmes , Doutes, Bac nord un film puissant et bien joué, L'homme du labyrinthe, ADN de Maiwenn, The dig, Drunk, I care a lot avec Rosamund Pike géniale, pour les films ; Ovni(s), Killing Eve toujours aussi géniale, Mum, The good place, Meurtres à White House Farm, Lupin, le très prenant En thérapie, Le doute, Santa Clarita Diet, Le tour du monde en 80 jours, Becoming a god, La maison de la rue en pente, Mytho (j'adore !), AHS : 1984, Good Girls, The virtues, L'homme de la chambre 301, Castle Rock, Mare of Easttown, Castlevania et Engrenages. Certaines sont terminées et c'est bien dommage...
En littérature, je retiens plusieurs titres dont je vous ai déjà un peu parlé au cours de l'année :
Canicule, le féministe Nézida, Là où chantent les écrevisses de Délia Owens, L'essence du mal, Adrastée, Bad man, Le flambeur de la Caspienne, 1991 de Franck Thilliez, Dans la tête de Sherlock Holmes, Les aérostats, Les monstres de Maud Mayerad, Le dompteur de lions, L'affaire Clara Miller d'Olivier Bal, L'ombre de l'assassin, Un gars et son chien à la fin du monde, Ne tirez pas sur l'oiseau moqueur, Mirrorland, L'allée du sycomore, De cendres et de larmes de Sophie Loubière

10 janvier 2022

Challenge Les Dames en Noir 2022

degrade-3

Voici la nouvelle édition du Challenge des Dames en Noir, créé à l'origine par Zina et que je reprends dpeuis quelques années maintenant. Je voudrais la remercier pour la création de cette nouvelle bannière et du logo que vous trouverez plus bas.Vous n'êtes pas obligé d'être inscrit sur LA pour participer, je mettrais à jour les informations au fur et à mesure sur cette page.

Vous trouverez toutes les précisions ci-dessous sur son fonctionnement :

Le principe

> Lire des romans policiers au sens large (thrillers, polars, romans noirs etc.) écrits par des femmes. En cas de doute sur le genre, donnez le titre du roman que vous souhaitez lire et je vous répondrai le plus rapidement possible
> Les nouvelles, les écrits sous pseudonymes masculins et les lectures en VO sont acceptées
> On peut augmenter de niveau de participation en cours de challenge mais pas régresser ! Je vous change automatiquement de catégorie quand vous atteignez le palier.
> Les romans écrits par un couple sont acceptés ainsi que les bandes-dessinées et romans graphiques du moment qu’il s’agit d’un policier
> Les lectures en cours au moment de votre inscription sont acceptées ainsi que les lectures terminées dans l'année

Défis

Je vous propose à nouveau des défis complémentaires, au nombre de quatre répartis sur toute l’année :

Janvier à Mars : Un polar oublié : un polar dans la PAL depuis au moins 2 ans
Avril à Juin : Aux frontières du réel : un thriller qui flirte avec la magie, le fantastique, la science-fiction…
Juillet à Septembre : Voyage, voyage : un thriller qui se passe loin (tout ou en partie, mais au moins 50%) - Amérique du Sud, Océanie, Afrique, Asie, partout dans le monde sauf Europe et Amérique du Nord
Octobre à Décembre : Sans public : lire un huis clos

J’ajoute également deux défis Joker pour remplacer un ou deux défis pour lesquels vous n’auriez pas de livres :
- Lire un tome d’une saga
- Mauvais genre : un thriller écrit par un homme


Ces défis ne sont pas obligatoires mais un défi validé vous permettra de gagner automatiquement un point dans votre quota lecture.
Exemple : vous en êtes à 3/6, vous validez un défi, je vous accorde un point supplémentaire, vous passez donc de 3/6 à 5/6 (votre lecture + le défi).
Attention, je ne valide qu’un livre par trimestre.

Plus bas dans l’article, en spoiler, vous trouverez la liste des livres lus par les participants pour l’édition 2021 si vous êtes en manque d’inspiration. Je peux également vous fournir la liste pour des lectures de 2020.

Les participations

> c’est un changement de cette édition, les inscriptions sont ouvertes toute l’année. Elles sont ouvertes à tous, et se font sur ce topic, si vous avez un blog un petit billet de présentation sera apprécié 
> Après vos lectures, vous partagerez votre avis en quelques lignes sur le topic ou avec un lien vers les chroniques de votre blog (n’oubliez pas le logo du challenge !)
> Tous les avis écrits dans le cadre du challenge seront récapitulés et partagés ici. La mise à jour se fera à la fin de ce billet et je ferai un point le plus régulièrement possible.
> Vous pouvez utiliser le #damesennoir dans vos communications sur les réseaux sociaux mais le challenge n’a pas de page Facebook.

Les niveaux

> Niveau 1 – Karen Maitland : de 1 à 6 livres
> Niveau 2 – Gillian Flynn : de 7 à 12 livres
> Niveau 3 – Karine Giebel : de 13 à 18 livres
> Niveau 4 – Fred Vargas : de 19 à 24 livres
> Niveau 5 – Agatha Christie : plus de 25 livres

Le premier participant à atteindre son palier recevra une petite récompense de ma part !

Vous avez à disposition la bannière ainsi que ce logo ci-dessous pour illustrer vos articles
https://p9.storage.canalblog.com/95/43/13131/130527829.to_resize_150x3000.png

Si vous avez des questions, n’hésitez pas, j'espère que vous serez nombreux à participer et que les nouveaux thèmes vont vous inspirer !

Le challenge commence officiellement le 10 janvier 2022 et se termine le 9 janvier 2023 !
Bon challenge à tous !

Posté par Zofia à 11:58 - - Commentaires [13] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
05 janvier 2022

Bilan de Décembre

27fdf4adb65cc20e85d1e74c1774d801

Me voici presque à l'heure pour mon dernier bilan mensuel de 2021 ! en temps normal, je ne suis jamais à l'heure mais avec le 31 et la fatigue des fêtes, c'était encore moins possible de l'être ^^
Bref, je suis là et c'est le plus important. J'espère que vous avez tous passé des belles fêtes de fin d'année et bien profités de vos familles. Et surtout que personne n'a chopé ce putain de Covid ! quand je vois autour de nous, c'est un peu miracle que personne de ma famille proche ne soit malade en ce moment... j'ai fait ma 3ème dose avant les vacances et elle m'a bien mis K.O. pendant presque 48h.
Mon nouveau bujo est opérationnel et quasiment finalisé, j'attends de recevoir quelques stylos pour cela et je pense vous le présenter dans un prochain article.
2022 commence et avec elle, les nouveaux projets de chantier pour l'appartement, à savoir la chambre et la salle de bain. J'ai commencé à regarder activement les peintures, les meubles (armoire, commode, meuble de sdb, lit), peut-être un nouveau sol pour la salle de bain, j'espère que le budget ne va pas imploser car je dois toujours m'acheter un nouvel ordinateur..!
Beaucoup de travail en décembre – notamment des préparatifs pour le mariage d'une cliente – et donc pas beaucoup de lectures... et même pire deux relectures ! ^^ Deuils de miel et Attirances, je garde le 1er, je donne le 2ème, pas mauvais mais il faut bien opérer des choix... Le dompteur de lions m'a beaucoup plu, cette nouvelle histoire de Camilla Läckberg était sombre et prenante.
Concernant les films, j'ai quasiment détesté Les choses de la vie de Claude Sautet... j'ai trouvé le film creux et on ne s'attache vraiment pas au personnage principal. Du côté des James Bond, je regrette que Salto les ait déjà retirés de son catalogue car je n'ai pas eu le temps de tous les revoir... et dans les derniers, Opération Tonnerre n'était vraiment pas fameux. Nous n'avons pas terminé la saison 7 d'American Horror Story, Cult. Le sujet, des personnages qui perdent pied après l'élection de Donald Trump, m'inspiraient vraiment beaucoup et je m'attendais à quelque chose de mieux, mais finalement, le sujet est encore une fois traité sous l'angle de la provocation et du sexe malsain, et au bout d'un moment, ça a été un peu trop pour moi. Je veux bien être déstabilisée, dérangée mais il n'y a pas besoin d'en faire autant dans le sordide, le message se perd et on ne retient que le dégoût. L'avez-vous vu ? avez-vous eu le même ressenti ?
J'avais vu Sibel un peu plus tôt dans l'automne et si vous avez l'occasion de voir ce film turc, je vous le recommande. Anna était une série assez étrange et déstabilisante par son sujet – une épidémie conduit plus ou moins à la fin du monde... - mais plutôt bien. Le réalisateur est coutumier du fait car j'ai vu sa précédente série, Il miracolo, qui était bien étrange aussi. Je regrette que Santa Clarita Diet ne soit pas reconduite car je me suis bien marrée devant cette série, et j'ai adoré les acteurs. Je retiens également Becoming a god avec Kirsten Dunst sur les années 90, le rêve américain et le système pyramidal ; ainsi que Le tour du monde en 80 jours, adaptée de Jules Verne, je n'ai pas lu le livre mais cette série au moment de Noël et des fêtes était parfaite ! Super casting, aventures, suspense, beaux paysages, je valide et j'ai hâte de voir la 2ème saison.
Côté documentaires, j'ai eu l'occasion d'en voir plusieurs grâce à Arte, et notamment Les grands romans du scandale où j'ai déjà vu 3 épisodes : American Psycho, Lolita et Les raisins de la colère (que j'ai acheté...) qui remet dans le contexte la publication de certains romans et analyse le pourquoi du scandale.

Mois de Décembre : 9 films - 6 séries - 6 livres dont 2 BDS et 2 relectures

2021

2021

Lectures en cours

Le huitième jour

Les sept morts d Evelyn Hardcastle

Posté par Zofia à 19:36 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , ,
02 janvier 2022

2022

Chers lecteurs, chères lectrices,
Ce message pour présenter tous mes meilleurs vœux pour cette nouvelle année qui vient de commencer, qu'elle vous apporte joies, bonheurs, belles rencontres littéraires et cinématographiques et par les temps qui courent, une bonne santé !
Je reviens très vite (si, si !) pour vous proposer d'abord mon bilan de décembre, la nouvelle édition du Challenge des Dames en Noir et mon bilan annuel ! cette fois, il sera prêt à temps 😉
Profitez bien de votre dernière soirée de vacances pour ceux qui reprennent le boulot demain, je la passe devant SOS Fantômes que je n'ai jamais vu et suivi probablement par Les tontons flingueurs, histoire de parfaire ma culture de comédies.
A très vite !

Posté par Zofia à 19:49 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : ,