Revoir un Printemps

09 mars 2021

Morose

866ce86303a450b590819ee59596cf5b2

Depuis quelques jours, j'ai le moral en chute libre. Morose, de mauvaise humeur, sans goût à rien ou presque, j'ai du mal à me motiver pour faire telle ou telle chose alors qu'en plus j'ai du temps libre. Je vais le regretter plus tard. Mais je n'y arrive vraiment pas. Je me sens clouer au lit le matin, comme dans l'incapacité de me lever. je divague, j'erre et je ne fais rien de rentable. Quoique depuis hier, cela va un peu mieux. Toutefois, je sens que tout est encore fragile et qu'il en faudrait peut-être pour que je m'abatte et me laisse aller, à ne rien faire, fixer le mur, fixer le ciel. Attendre. Peut-être que je commence à payer le prix de cette année si compliquée. Je suis impatiente de certaines choses mais je voudrais qu'elles soient faites sans que j'aie à les faire. Dans un claquement de doigts. Je ne pensais pas que j'allais, d'un coup, car ça m'a pris par surprise, me retrouver dans cet état semi-dépressif, à subir la situation, à avoir du mal à lutter. Mon corps ressent tout une certaine tension et je me sens complètement rouillée, bloquée. Je vais essayer de ne pas perdre cette journée, en profiter pour avancer sur des articles et des lectures, regarder les nuages s'éparpiller et guetter les grues cendrées.


02 mars 2021

Bilan de Février


0627e7d693b3e517788bb8e6c8236971

Presque à l'heure pour ce bilan de février qui nous a vu reconfiné le week-end... pour l'instant, cela ne pèse pas trop, mais il faudra voir combien de temps les choses vont durer... On essaye de profiter au maximum des choses qui sont encore autorisées pour le moment. J'ai du mal à croire que cette crise se finisse bientôt. Je sens tous les pays bloqués face à des décisions difficiles. Même si on voit que certains pays ont presque 0 Covid, on voit également que tout peut très vite rebasculer. Chaque pays fait au mieux mais il n'y a sans doute pas de solution miracle et chaque choix fait forcément des déçus.
Pour se changer les idées, on joue, on lit, on regarde des films ou des séries, on sort dans les bois autour de la maison, on se libère du temps en semaine pour voir sa famille et aller se promener plus loin.

Gros coup de cœur ce mois-ci pour La belle époque et Marche avec les loups. J'ai adoré le film de Nicolas Bedos que j'ai trouvé touchant et drôle, très bien joué, une excellente surprise ! Marche avec les loups de Jean-Michel Bertrand est un film apaisant, beau, même si le passage avec le renard pendu et le blaireau gazé m'ont tout simplement révulsé... j'ai vraiment aimé Doctor Sleep, j'avais un peu peur tant Shining, le film comme le livre, sont géniaux mais il prend bien la suite et finalement on saisit mieux justement ce qu'est le shining grâce à cette histoire.
Pour les séries, Vikings est toujours abominablement chiante à regarder : mal joué, avec des dialogues médiocres voire insipides (emplis-moi de ta semence... -_-), une précision historique plutôt douteuse (des pythons et boas en Norvège en l'an 900...), une incohérence incroyable dans le temps, c'est une très mauvaise série qui ne mérite absolument pas les louanges qu'elle a obtenu. The Good Place s'est terminée et je ne reverrais plus Eleanor et sa bande bien barrée, le bon endroit et ses belles couleurs. Énorme coup de cœur pour Mum, j'ai beaucoup ri grâce à cette famille, les acteurs sont tous excellents (ma préférence va à Kelly !), une très très bonne surprise !
Sinon pour finir l'hiver, j'ai pas mal voyagé dans le bush australien avec Canicule et la saison 2 de Mystery Road, un policier super et une série tout aussi bien.
Encore un coup de cœur pour finir cet article avec Là où chantent les écrevisses de Delia Owens, un livre beau avec une superbe héroïne, un livre qui m'a permis de voyager, de plonger dans le marais, de sentir l'air iodé, le chant des oiseaux, celui de la nature. En cette période délicate, je ne peux que vous en conseillez la lecture.

Mois de Février : 5 films dont 1 revu (Zulu) - 6 séries - 3 livres - 2 bds

2021

2021

Lectures en cours

Yeruldelgger

Genesis

Posté par Zofia à 09:39 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
15 février 2021

Ce qui me manque

Ce qui me manque l'ambiance feutrée, la pénombre et les fauteuils rouges des salles de cinéma. Et même le pop-corn qui croustille sous les chaussures.
Ce qui me manque la clameur, les cris, les huées, les chants de supporters et des salles de concert. M'époumoner en chantant à tue-tête. Et même l'odeur de la bière.
Ce qui me manque la froideur et le silence des musées. Et l'éclatante beauté des œuvres. Et même les imbéciles qui font des selfies devant La Joconde.
Ce qui me manque le bruit de la tasse de café contre la soucoupe, celui des couverts, les plats à la carte et les desserts du jour. Et même le serveur qui fait la gueule.
Ce qui me manque la légèreté, l'insouciance, l'impavidité.
Ce qui me manque la spontanéité, les plans de dernière minute, les soirées.
Ce qui me manque les câlins, les contacts, la famille, ma grand-mère enfermée à l'ehpad.
Ce qui me manque les safaris nocturnes, ne pas se préoccuper de l'heure, rentrer après la nuit tombée...

cin

01 février 2021

Bilan de Janvier

dae5061764f42745a5614581a7b48792

Janvier s'est ouvert sur une période un peu chaotique pour moi, je n'ai presque pas travaillé à cause du covid et pourtant, j'ai eu l'impression d'être débordée... j'essaye de mieux m'organiser (ça me permettra peut-être d'arrêter de perdre toujours mes affaires ^^) mais honnêtement parfois, je trouve qu'il y a trop de choses à faire et pas assez de temps pour le faire. Et je ne parle que des trucs importants, c'est-à-dire sans la lecture, les blogs et tout ça.... J'espère qu'à partir de ce mois-ci, les choses seront plus fluides.
En janvier, j'ai eu du mal à lire, j'ai avancé péniblement sur le tome de La passe-miroir tome 2 alors que je l'ai vraiment bien aimé. Je n'ai pas été hyper emballée par Travail soigné de Pierre Lemaître ; mais bien davantage par Je ne suis pas coupable d'Agatha Christie et le tome 6 des Vieux Fourneaux.
Niveau films & séries par contre, ça a été pas mal ^^ Beaucoup de films policiers assez sympas notamment Brooklyn Affairs et The score (que je n'avais jamais vu), Vivarium était assez intéressant comme film, dérangeant et angoissant. J'ai bien apprécié Je ne suis pas un salaud, The lost city of Z, Arlington Road et beaucoup Les éblouis avec Camille Cottin 🧡 Je ne sais pas trop quoi penser du film Les misérables... pendant une grande partie du film, j'attendais le choc ciné comme promis, et d'un coup, ça vrille, on est complètement sonné et le film se termine. Je n'arrive pas à savoir réellement si cela m'a plu ou non. Cold Blood Legacy et The operative étaient plutôt nuls. Du côté des séries, je valide tout sauf Vikings, je trouve cette série plutôt nulle, les dialogues sont affligeants - et il y en a beaucoup ! - peu d'action, peu d'exploration... Ovni(s) était vraiment excellente ! parfaitement jouée, avec de l'humour mais pas que, les costumes sont magnifiques, les seconds rôles, les personnages (Spielberg qui vient faire un tour au GEPAN, j'adore).
J'ai également vu plusieurs documentaires, tous d'Arte et très intéressants notamment L'Odyssée de l’écriture et Néandertal : le mystère de la grotte de Bruniquel.

Mois de Janvier : 15 films - 5 documentaires - 5 séries - 3 livres - 1bd

2021

 

2020

2021

Lecture en cours

Là où chantent les écrevisses_reduit

Posté par Zofia à 18:54 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
26 janvier 2021

Attente impatiente

Une semaine presque en quarantaine vient de passer. Mon test est revenu négatif mais la plupart de mes clients ont préféré attendre le retour du second test de confirmation dont j'attends les résultats ce soir ou demain... je comprends. J'ai donc été en sorte de vacances forcées, ce qui ne m'a pas déplu mais j'avoue avoir été un peu angoissée pour réellement en profiter. Mais cela a permis d'avancer un peu sur des choses laissées à l'abandon. Je n'ai toujours pas terminé mon bilan annuel mais c'est pas grave, il sera prêt quand il sera prêt 😏
Il y a encore beaucoup à faire sur le blog et dans l'appartement, la cuisine est presque définitivement finie. Reste un meuble ou une étagère à trouver et des étagères à placer. C'est la seule pièce presque terminée. Le prochain chantier sera sans doute les toilettes qui sont vraiment moches. Le temps passe malgré le Covid, le couvre-feu, l'absence de contacts, l'absence de fêtes, l'absence de loisirs, pourrait-on dire l'absence de joie(s) ?
Sans doute non, car les balades sont encore autorisées et prendre l'air sous le soleil et le vent ne m'a jamais fait autant plaisir. Et les joies viennent de partout, comme celle de voir, ce matin, trois chevreuils passer au bas de l'immeuble dans les bois et rejoindre tranquillement une partie plus touffue. Les observer calmement, de la terrasse, les voir marcher, manger. Voir aussi des éperviers en duo dans le ciel, un pic vert voler de chêne en chêne, une buse raser les pins. Et ce soir, regarder le coucher de soleil rose et violet sous les nuages gris. Consciente d'être privilégiée dans ce monde tranchant.

balade


18 janvier 2021

Vague à l'âme bis

C'est vraiment un lundi de merde car après le coup de fil de ce matin, j'ai appris qu'un de mes stagiaires avait le Covid... selon ma responsable, je ne suis pas cas contact car j'ai fait plus attention que les stagiaires mais enfin bon, c'est pas le top, étant donné que je suis dans une salle avec eux pendant 7 heures... et qu'on est parfois dans une salle minuscule qui doit faire 15m². Le pire, c'est que je l'ai senti arriver gros comme une maison car la semaine dernière il était bien malade. Et j'ai été plus qu'horrifiée par son comportement alors que je faisais une leçon sur la santé -_-  Pendant toute la journée, il a gardé le même mouchoir, qu'il se fourrait dans le nez dès que possible et qu'il roulait ensuite dans ses mains, c'était vraiment dégueulasse. Comme en plus, nous n'avons pas de gel... et en plus il n'a pas utilisé le sien (je doute même qu'il en ait un...). C'est un branle-bas de combat et je flippe trop de l'avoir transmis à quelqu'un. J'ai fait très attention mais on n'est jamais rigoureux à 100% et j'espère que personne ne sera malade à cause de moi.
Pour continuer, Jean-Pierre Bacri est décédé et ça, ça me fout un sacré coup au moral ! J'adorais vraiment cet acteur, je crois que la première fois que je l'ai vu, c'est dans Didier quand j'étais ado et je m'en souviens vraiment bien. Sa façon de parler, de jouer, cette manière d'être toujours bougon mais si attachant, c'était vraiment un acteur génial et un auteur de talent, ce n'est pas pour rien qu'il a eu 4 fois le César du meilleur scénario original. Il va me manquer et il va manquer au cinéma français. Un très bel article de Première : Jean-Pierre Bacri est mort

 LP/Fred Dugit

Posté par Zofia à 18:12 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

Vague à l'âme

Le lundi matin est toujours un peu galère, difficile de se remettre en route après un week-end toujours trop court... mais après l'appel que j'ai reçu, le lundi s'avère encore plus compliqué à gérer que d'habitude. Quand vous avez une potentielle future cliente qui vous appelle pour annuler un rendez-vous parce qu'elle a un cancer et que son médecin préfère qu'elle ne voit personne jusqu'à ce qu'elle soit vaccinée mais que dans le même temps, il ne veut pas prendre la responsabilité de lui délivrer un certificat de vaccination, certificat dont elle a besoin pour se faire vacciner... et que là, elle s'écroule en pleurs au téléphone, tout en vous disant que ça fait un an qu'elle subit de la chimiothérapie et tout ce qui va avec... Pour moi, c'est vraiment difficile et en même temps, je suis habituée. J'ai déjà eu plusieurs clientes qui se sont mises à pleurer pendant une séance et qu'en plus de l'aspect formation/assistance, il y a une vraie dimension psychologique à gérer, des personnes âgées qui sont parfois isolées ou esseulées. J'ai demandé à cette dame si elle avait de la famille pour l'aider. Sa réponse m'a absolument tuée : j'ai un fils mais il est très occupé... et visiblement, il préfère s'occuper d'autres choses que de sa mère malade et déprimée. Ce genre de choses me rend folle et ce n'est pas la première fois que je le constate. Alors oui, je sais bien, je connais pas le passif familial de ces gens, peut-être qu'ils ont été des parents détestables ; mais ça me fait toujours un petit quelque chose car je ne peux pas m'empêcher de voir les choses à travers le prisme de mon histoire personnelle, et c'est une chose que je ne pourrais jamais faire, d'abandonner mes parents comme ça dans la souffrance. 
Certains lundis sont plus durs que d'autre. Et pourtant, le chat ferme les yeux dans le soleil, son ombre se détachant sur le mur. Je viens ici pour parler tristesse parce qu'il fallait que ça sorte, j'ai envie de venir pour autre chose, mais après un bref retour à la maison, mon ordi a du repartir en réparation. Depuis, je bricole, j'emprunte, mais le téléphone, ce n'est clairement pas pratique pour écrire et lire des articles... J'espère qu'ici dans la blogosphère, tout le monde se porte bien et je vous dis à très vite !

10 janvier 2021

Challenge Les Dames en Noir 2021

Je reconduis ce challenge crée par Zina pour la troisième fois ! n'hésitez pas à vous inscrire  ;-)
Vous trouverez toutes les précisions ci-dessous sur son fonctionnement :

Banniere-dames-en-noir-768x271

Le principe

> Lire des romans policiers au sens large (thrillers, polars, romans noirs etc.) écrits par des femmes. En cas de doute sur le genre, donnez le titre du roman que vous souhaitez lire et je vous répondrai le plus rapidement possible
> Les nouvelles, les écrits sous pseudonymes masculins et les lectures en VO sont acceptées
> On peut augmenter de niveau de participation en cours de challenge mais pas régresser ! Je vous change automatiquement de catégorie quand vous atteignez le palier.
> Les romans écrits par un couple sont acceptés ainsi que les bandes-dessinées et romans graphiques du moment qu’il s’agit d’un policier
> Les lectures en cours au moment de votre inscription sont acceptées

Défis

Comme l’an dernier, je vous propose des défis complémentaires au nombre de quatre répartis sur toutes l’année :

Janvier à Mars : Chaleur torride : lire un thriller/polar dont le titre, la couverture ou l’histoire évoque la chaleur
Avril à Juin : Du sang sur la couverture
Juillet à Septembre : Une histoire du passé : lire un thriller/polar écrit dans la 1ère moitié du 20ème siècle ou dont l’histoire se déroule durant la 1ère moitié du 20ème siècle
Octobre à Décembre : Lire un thriller/polar faisant partie d’une saga

J’ajoute également deux défis Joker pour remplacer un ou deux défis pour lesquels vous n’auriez pas de livres :
-    Lire un thriller/polar qui est un premier roman
-    Lire une auteure européenne


Ces défis ne sont pas obligatoires mais un défi validé vous permettra de gagner automatiquement un point dans votre quota lecture.
Exemple : vous en êtes à 3/6, vous validez un défi, je vous accorde un point supplémentaire, vous passez donc de 3/6 à 5/6 (votre lecture + le défi).
Attention, je ne valide qu’un livre par trimestre.

N'hésitez pas à me demander la liste des livres lus par les participants pour l’édition 2020 si vous êtes en manque d’inspiration.


Les participations

> Les inscriptions se font jusqu’au 10 février 2021. Elles sont ouvertes à tous, et se font sur ce topic, si vous avez un blog un petit billet de présentation sera apprécié
> Après vos lectures, vous partagerez votre avis en quelques lignes sur le topic ou avec un lien vers les chroniques de votre blog (n’oubliez pas le logo du challenge !)
> Tous les avis écrits dans le cadre du challenge seront récapitulés et partagés ici. La mise à jour se fera à la fin de ce billet et je ferai un point le plus régulièrement possible.
> Vous pouvez utiliser le #damesennoir dans vos communications sur les réseaux sociaux mais le challenge n’a pas de page Facebook.

Les niveaux

> Niveau 1 – Karen Maitland : de 1 à 6 livres
> Niveau 2 – Gillian Flynn : de 7 à 12 livres
> Niveau 3 – Karine Giebel : de 13 à 18 livres
> Niveau 4 – Fred Vargas : de 19 à 24 livres
> Niveau 5 – Agatha Christie : plus de 25 livres

Si vous avez des questions, n’hésitez pas, j'espère que vous serez nombreux à participer !

Le challenge commence officiellement le 10 janvier 2021 et se termine le 9 janvier 2022 !
Bon challenge à tous !

Posté par Zofia à 17:04 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
03 janvier 2021

Bilan décembre

IMG-20210101-WA0019

Tout d'abord, je profite de ce message Pour vois souhaiter à tous une très Bonne Année et encore plus que d'habitude, une Bonne Santé !!

Le mois de décembre s'est terminé, j'espère que vous avez passé une belle fin d'année malgré le couvre-feu et le covid. De mon côté, je profite de quelques jours de vacances et c'est fort appréciable. Le mois de décembre s'est déroulé comme pour tout le monde dans l'attente, l'attente des décisions, l'attente de l'évolution du virus, l'attente du vaccin même ; et j'avoue que regarder les informations devient de plus en plus pesant... J'ai du mal à entendre les nouvelles, le couvre-feu  avancé à 18h est un nouveau coup dur, tout comme la non-réouverture des cinémas le 7 janvier. Il faut patienter, mais bon ça fait un moment qu'on patiente...

Je pense préparer un bilan et un nouvel article pour la nouvelle édition du challenge Les Dames en Noir mais mon ordi est en réparation, du coup cela attendra quelques jours.

En attendant, on regarde la télé et on bouquine - même si je n'ai guère fait baisser ma PAL ce dernier mois. A peine 4 livres avec un nouveau Gilles Lergardinier que j'ai beaucoup apprécié, le dernier Olivier Norek est assez spécial, c'est un super thriller d'anticipation, assez angoissant, mais je n'avais pas du tout envie de lire ça en ce moment... Impact est ancré dans la réalité, trop pour moi en ce moment, les héros traversent la crise du Covid-19 comme nous....

Pour me changer les idées, j'ai lu le carnet de bord de la dernière saison de biathlon de Martin Fourcade et cela n'a fait que renforcer mon admiration. Le livre se lit hyper bien, et nous fait vivre de l'intérieur un moment-clé dans la vie de cet immense champion.

J'ai été déçue par Le diable au cœur pourtant écrit par Bernard Minier, je m'attendais à mieux. The third day était bien mais assez spécial surtout le dernier épisode Autumn, tourné en direct pendant 12h, le résultat donné quelque chose d'assez lent et surtout j'espérais en savoir plus sur cette île et ces mystères et ce n'est pas le cas. On a vraiment kiffé Le jeu de la dame, The undoing et Family Business.

Mois de décembre : 2 films - 6 séries - 4 livres

2020

2020

Lectures en cours :

Lettres-a-son-frere-Theo

41CuiE7FplL

14 décembre 2020

Pick me

Depuis quelques temps, quand je cherche quelque chose je suis souvent perdue devant l'immensité du résultat... Alors que nous venons d'emménager, il reste pas mal de choses à acheter ou à faire, je me lance donc dans des recherches : des portes, des poignées pour les portes, la couleur de la peinture, des casseroles, une poubelle, des portes de placard, un meuble de salle de bains, des livres de français pour mes cours et je ne parle même pas de la penderie, de la commode ou du lit. L'autre jour, dans un magasin de bricolage, au rayon des silicones et mastics d'étanchéité, je suis restée plusieurs minutes sans réaction. J'étais comme devant un mur, un mur de produits, de possibilités. Sans mentir, il y en avait plus d'une cinquantaine. Pour un putain de mastic d'étanchéité ! Et c'est pareil pour tout.
La moindre recherche entraîne une telle quantité de résultats que je passe des heures et des heures à trier et choisir, à hésiter, à changer d'avis...

rayons-supermarche

Une poignée grise avec le bout rond ou carré, une poignée grise avec légère ondulation avec le bout carré ou rond, une poignée grise, incurvée, droite, plate avec trou de serrure ou verrou, mat, brillante, en aluminium, en métal, en laiton, en acier rouillé, noire, en inox, avec rosace... 😱
Sur le site d'une grande marque de bricolage, si on tape poignée de porte, on obtient 1200 résultats. Sérieux ? 1200 résultats ? c'est pas un chouia trop ?
Au final, je trouve que cette quantité de choix, d'options, de possibilités est plus contreproductive qu'autre chose. Il y a tellement de variations, souvent infimes, qu'on est toujours à se demander si celui d'à côté ne serait pas mieux... ou alors c'est juste sur moi que ça a cet effet-là ?
Avoir le choix c'est bien, mais souvent ces dernières semaines, je me demande si avoir un peu MOINS de choix ne serait pas mieux. Au final, est-ce que toutes ces possibilités m'apportent vraiment quelque chose ? j'aimerais aller à l'essentiel et ne pas me perdre parmi tous ces produits... je me sens submergée par le nombre et en définitive, j'arrête souvent ma recherche sans avoir trouver ce que je cherchais ou sans avoir réussi à choisir.

Posté par Zofia à 17:31 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
12 décembre 2020

Nouveau Bullet Journal

128154880

J'ai commencé cet article il y a un bail... mais vous me connaissez maintenant, je ne fais pas toujours les choses en temps et en heure, même avec un Bujo !! 😉
Ce nouveau plus du tout nouveau bujo va me servir encore quelques semaines jusqu'au 31 décembre. J'avais un bujo depuis un an et demi, il me restait quelques pages et j'aurais pu encore y caser août et septembre mais j'ai choisi de me créer un nouveau petit bujo de 96 pages pour finir 2020. J'en ai un de prévu pour 2021. Avec l'expérience, je sais à peu près combien il me faut de pages pour faire 1 an. Cependant j'ai eu plusieurs carnets en cadeau promotionnel et j'ai voulu les utiliser. Mon problème, c'est que peu de carnets ont la mention du nombre de pages... et ça c'est vraiment dommage ! Je ne parle pas de la pagination mais d'une mention au début ou à la fin du nombre de pages car je trouve ça bien pratique.
Après mes déboires avec Leuchtturm, je me suis tournée vers un carnet Oberthur. Je prends toujours un ligné, ça me correspond mieux.
Je n'ai pas apporté de grand changement à ce bujo, à ceci près que j'y ai ajouté une pochette à soufflets à la fin. Il y en avait une sur mon dernier bujo et c'était bien pratique !!
Pour la faire, j'ai pris du papier Canson et avec une demie page j'ai pu la faire. Mon bujo fait une taille A5.
Pour le soufflet j'ai découpé puis collé une bande de Canson que j'ai plié. Après réflexion j'aurais dû en faire une double pour avoir un truc plus grand et plus souple, je le saurais pour les prochaines fois ;-)

128154883

J'ai également amélioré mon planning annuel. Il me posait vraiment des problèmes car, je l'ai déjà dit, je ne suis pas hyper douée en création et dessin, et je trouvais toujours le résultat assez moyen... Mais j'ai trouvé une solution assez intéressante grâce à Excel ! j'ai crée un calendrier à l'aide d'un modèle proposé par le logiciel, je l'ai ensuite un peu personnalisé. C'est surtout à l'impression que je voulais quelque chose de sympa et qui rentre dans mon carnet, j'ai donc copié le calendrier que j'ai collé dans Paint 3D pour ensuite l'imprimer sur du A4 que j'ai coupé en deux pour faire la page de droite et de gauche. Je suis vraiment contente du résultat car ça fait quelque chose de propre et d'uniforme !

128154898

Sur le même principe, je vais déjà pouvoir créer celui pour 2021. Ce qui a été le plus délicat, c'est pour que le dessin de gauche soit en entier d'un seul côté et ne déborde pas. J'ai fait quelques essais d'impression en mode brouillon et j'ai fini par trouver la bonne position.
Dans ce Bujo, j'ai ajouté une page carnet de vacances avec des petites photos (9*13 proposé par Windows) et le détail par jour car le voyage n'était pas très long. Depuis quelques temps, je colle aussi des petits coloriages, des petits stickers ou autres à certains endroits du Bujo pour l'égayer un peu vu que je ne dessine pas. Je vais prendre l'habitude d'imprimer une ou deux pages de photos de bons moments ou de souvenirs et les coller un peu partout à l'intérieur du bujo.

128154889

 

Des nouvelles idées pour mon prochain bujo à partager ?

10 décembre 2020

Lecture Commune : Autour de la lune de Jules Verne

Autour de la luneAprès avoir entamé notre voyage vers la lune en compagnie de quelques personnages haut-en-couleur et de Cosma, nous avons retrouvé nos compagnons pour la suite de leur périple.
Dans le boulet, Barbicane, Nicholl et Michel Ardan sont prêts pour le départ et tout se passe comme prévu… ou presque. En effet, un petit aléa va bouleverser le voyage de ces trois audacieux personnages.

Un second volet des aventures lunaires de Jules Verne, écrit en 1865, beaucoup plus intéressant que le premier ! plus d’action, plus de dialogues, de l’humour aussi, j’ai adoré la nonchalance et la désinvolture des héros. Il y a beaucoup de descriptions de la Lune, « planète » un peu délaissée par la science-fiction depuis qu’on se rapproche de Mars et c’est  assez fou de voir son souci du détail, sa précision dans l’Histoire, les données (bien sûr, il s’agit de données de l’époque mais quand même).

Une deuxième partie d’aventure palpitante, on se prend au jeu, on s’inquiète pour notre trio et on profite de ce voyage autour de la Lune.
L'article de Dawn Girl : Autour de la lune

 

 

06 décembre 2020

Double Bilan : Octobre et Novembre

3760567c0d8cf80751a3d995f10cc8d2

Ces deux mois sont passés à la fois vite et lentement. Le déménagement s'est très bien passé (malgré le confinement), par contre l'aménagement est loin d'être terminé... il nous manque pas mal de meubles et bien sûr, la liste des choses à faire est encore assez longue... voire vraiment longue 😬 Chaque fois que l'on veut faire quelque chose, le moindre petit truc, on découvre des choses mal faites ou bancales, ce qui fait qu'on passe deux fois plus de temps que prévu à faire une chose qui aurait dû être faite rapidement. Ici tout est fait de bric et de broc, en apparence tout avait l'air normal mais sous le vernis, c'est la cata. Pourtant les anciens propriétaires avaient bien plus de moyens financiers que nous, et nous ne nous attendions pas à ça... je pense qu'ils étaient très radins et faisaient donc au plus serré cad eux-mêmes et avec des matériaux de mauvaise qualité. Et du coup, j'ai cette désagréable sensation qu'on s'est un peu fait avoir sur le produit... comme par exemple le "parquet" dans la cuisine qui s'est révélé être des lames de PVC bon marché.
Alors entre tout ce qu'il y a à faire ici, le boulot avec un groupe FLE très dense et avec cinq niveaux différents, je n'ai rien eu le temps de poster, pourtant ce n'est pas l'envie qui m'a manquée ! j'ai plusieurs articles tout prêts qui attendent d'être publiés.
C'est le cas de la LC de Novembre avec Cosma pour le second tome du volet lunaire de Jules Verne et son Autour de la Lune, un roman d'aventures extraterrestre que j'ai beaucoup plus apprécié que le premier ! Du côté de mes autres lectures, vous savez déjà que je n'ai pas trop aimé Face Mort mais assez La maison de poupée, je vous parlerai très bientôt d'un coup de cœur pour un thriller espagnol : Le silence de la ville blanche ! Et la lecture d'une BD de Fabcaro est toujours savoureuse 😄
Côtés séries et films, il y a pas mal à dire : assez grosse déception pour la série Il était une seconde fois qui ne m'a pas plu... pas très drôle, pas très romantique, un peu de sexe gratuit, déçue car le casting + le résumé + arte promettait de belles choses. Impossible de finir la 4ème saison de 24heures Chrono qui ressemblait absolument aux autres ainsi que Terminator : Dark Fate qui lui aussi était la copie conforme du 1er opus en pire, et par 2 Automnes 3 Hivers. Je m'attendais à une jolie comédie romantique, j'ai eu une vague histoire d'amour racontée face caméra par le héros sur un ton monocorde...
Côté positif : la seconde saison de Big Little Lies était géniale ! Meryl Streep a rejoint le casting déjà prestigieux, un régal, j’aurais aimé une 3ème saison. Coup de cœur aussi pour Kidnapping, The Sinner et Good Girls que j'adore !! Triste de la fin de Big Little Lies et Dix pour Cent 🧡
J'ai pu aller au cinéma avant la nouvelle fermeture pour me régaler devant Antoinette dans les Cévennes. Et à la maison, je me suis régalée devant A couteaux tirés, un polar à la Agatha Christie avec Daniel Graig. J'ai également vu deux documentaires très intéressants : L'affaire Caravage sur la vente aux enchères d'un tableau retrouvé dans un grenier de Toulouse et peint - a priori - par Le Caravage ; et Les guerriers de l'ombre sur des agents de la DGSE.
Je dois également dire que ce mois-ci, mon moral a fait des hauts et des bas et le confinement, le Covid, le virus, le vaccin, tout ça commence à me peser... mais bon, j'imagine que je ne suis pas la seule à ressentir un certain mal-être.

Mois d'Octobre et de Novembre : 8 livres - 1 bd  - 11 films - 13 séries - 2 documentaires

2020

2020

2020

2020

Lectures en cours

IMPACTreduit

quelqu'unpourquitrembler_reduit

26 novembre 2020

Le scénar de Philippe Pratx

couvdef

Je remercie Philippe Pratx pour l'envoi de son roman qui n'était pas prévu au programme et qui m'a permis de découvrir cet auteur.

Théo et Léo découvrent une clé usb rouge abandonnée sur un ordinateur de la salle informatique. Dedans un scénario. Écrit par qui ? mystère. Mais leur curiosité est piquée et ils confient le scénario à Lola, une amie étudiante en cinéma et jeune réalisatrice. Et pour essayer d'en savoir plus sur l'auteur.e, ils vont se lancer dans la lecture du scénar...
Le scénar est un roman atypique qui sans doute ne plaira pas à tout le monde mais qui possède une véritable identité. Il alterne les moments du « réel » avec Lola, Théo et Léo, sans oublier Emo, le chat, et les moments du scénar avec Alena et Olivier en road-trip dans l'Europe de l'Est - où l'on croisera quelques figures locales - à bord d'un velorex... un velorex qui n'est ni un vélo, un dinosaure mais un véhicule à trois roues d'un autre temps.
Pour lire et apprécier Le scénar, il faudra lâcher prise et se laisser porter, embarquer dans cette drôle d'aventure parallèle. Personnellement, j'ai totalement réussi à embarquer à bord du velorex en compagnie d'Alena et Olivier, parcourir ces routes d'Europe alors que je suis coincée dans mon kilomètre de confinement m'a fait plaisir et du bien aussi !
J'ai toutefois eu plus de mal à suivre les interrogations et digressions des amateurs du scénar... parfois trop longs, parfois déconnectés du reste où l'auteur interpelle le lecteur (je n'aime pas trop ce procédé qui me met à distance de l'histoire) ces passages m'ont moins plu et j'avais hâte de retourner au road-trip. J'aurais aimé d'ailleurs qu'il se poursuive, en savoir plus, accompagner Alena et Olivier, encore, sur d'autres routes, d'autres chemins.
Le scénar est une lecture que j'ai globalement appréciée, on y ressent tout l'amour de l'auteur pour le cinéma, j'ai apprécié y retrouver certaines références et je salue l'originalité du roman.

http://oldiesfan67.canalblog.com/archives/2014/02/05/29037865.html

17 novembre 2020

Avis groupé XXI

Face Mort de Stéphane Marchand

Face Mort_reduit

Le petit lieutenant effectue un stage dans un centre radioélectrique, il s'agit en réalité une antenne secrète de la DGSE en France. Il y est chargé de programmer Face Mort, un algorithme surpuissant de reconnaissance faciale. Dans le même temps, en Afrique du Nord puis au Moyen-Orient, la capitaine des forces spéciales Maxime Barelli traque les djihadistes français pour les éliminer en toute discrétion. Sur son chemin, elle découvre qu'une nouvelle arme terrifiante vient d'être testée dans un petit village paumé : inodore, incolore et qui cible ses victimes. Les terroristes ont bien sûr pour cible la France, il y a urgence à agir.

Face Mort est à priori un thriller que j’aurais dû dévorer mais que j’ai mis un temps infini à lire… plusieurs choses m’ont gênées dans cette lecture et malheureusement, au fur et à mesure, ça a joué sur mon ressenti. D’abord, les chapitres sont trop courts. Parfois, c’est bien, ça pousse à la lecture intense et prenante, mais là, à plusieurs moments, j’avais envie que certains points soient développés et non, on passait à autre chose. Dans ce thriller, il y a énormément de personnages – qui sont constamment nommés par des surnoms, ce qui instaure une distance entre le lecteur et les personnages et qui rend l'identification parfois floue – et comme on survole les chapitres, on ne s’attache à aucun et c’est très dommage car Maxime Barelli aurait pu devenir une icône forte… quant à l’intrigue, je n’ai pas trop accroché. Face Mort n’est pas un roman pour moi, mais je pense qu’il peut trouver son public.

Apnée noire de Claire Favan

CVT_Apnee-noire_9897

A Columbia, on découvre le corps d’une jeune femme, plongée dans sa baignoire, mains et pieds liés… le lieutenant Sandino, un homme brisé depuis la perte de sa famille, est chargé de l’enquête. Mais il est rapidement rejoint par l’agent Megan Halliwell. L’an dernier, elle a arrêté un psychopathe, Vernon Chester, pour des crimes étrangement semblables, or celui-ci vient d’être exécuté… copycat ? ou erreur judiciaire ?  

C'est le premier Claire Favan que je n'apprécie pas trop et j'en suis vraiment désolée car j'aime bien cette auteure. Je n'ai pas détesté Apnée noire mais j'ai trouvé que l'histoire était bien après la page 250/260... pour un thriller qui en compte 380 ça fait tard. Je n'ai pas aimé la relation bancale qui s'instaure dès le début entre les deux héros, Megan et Vince, entachée de piques, de critiques et même de clichés sur la femme (Megan étant qualifiée de mégère plus d'une fois parce qu'elle ne se laisse pas faire). Je n'ai pas cru un instant à l'intrigue du tueur en série. La dernière partie relève l'ensemble mais mon sentiment reste quand même très moyen...

Des poignards dans les sourires de Cécile Cabanac

9782266306928ORI

Le mari de Catherine Renon, François, a disparu depuis plusieurs jours mais celle-ci ne semble pas s’en préoccuper plus que ça… leur couple n’est plus ce qu’il était, et elle préfère jouer la discrétion que de donner matière à rumeurs. Dans le même temps, un corps est découvert calciné et démembré au Col des Goules. Virginie Sevran et Pierre Biolet, du SRPJ de Clermont-Ferrand sont chargés de l’enquête. C’est la première de Virginie depuis qu’elle a quitté Paris et le 36 pour la province.

Ce thriller me faisait de l’œil depuis un moment et je n’ai pas du tout été déçue par son intrigue, au contraire ! on est tout de suite dans l’ambiance avec la découverte d’un corps et on apprend à découvrir la personnalité ambivalente de François Renon… L'histoire est prenante, très bien écrite, les personnages secrets et trompeurs, le lieutenant Sevran m'a plu tout de suite ainsi que les personnages secondaires, bref un succès ! ;-)

La maison de poupée de M. J. Arlidge

La-maison-de-poupee

Ruby se réveille seule, enfermée dans ce qu’il semble être une sorte de cave, sans lumière et avec un mobilier plus que basique. A proximité, le corps d’une jeune femme enterrée dans le sable est découvert. Personne n’avait signalé sa disparition car la jeune femme était encore présente sur les réseaux sociaux et envoyait des textos à sa famille…
Pour la détective Helen Grace, le doute n’est pas permis, le tueur n’en est pas à son coup d’essai, il a vraisemblablement déjà tué et il pourrait bientôt recommencer…

Ça fait assez longtemps que j’ai envie de lire cet auteur, depuis la parution de son premier livre en fait (oui, je ne suis pas pressée ^^) et j’ai eu l’occasion de le faire avec La maison de poupée. J’ignorais complètement qu’il s’agissait d’une saga dont c’est le troisième tome. Ce n’est aucunement gênant pour l’intrigue principale, cependant on comprend qu’il s’est passé quelque chose dans la vie d’Helen Grace, on devine sans certitude et bien évidemment, j’ai maintenant très envie de lire les deux premiers  ^^
Car j’ai dévoré ce thriller de M. J. Arlidge en 3 jours, une histoire efficace et angoissante, des personnages forts et intéressants à suivre et même si la qualité littéraire n'était pas forcément parfaite, La maison de poupée a parfaitement rempli son objectif !

 

Logo Dames en noir

logo-2019