Le potimarron était tout orange, tout beau et dodu sur l'étal du primeur. Je sentais bien qu'il avait décidé de me faire du gringue, un regard par-ci un clin d'oeil par-là. Son orange m'appellait de tous ses feux. J'osais ! et m'emparais du potimarron doux et lourd. C'était ma première fois avec un potimarron alors je décidais de patienter un peu, de faire monter le désir et de lui trouver une recette à la hauteur de son impériale allure automnale. 
Après des tours et des détours, j'arrêtais mon choix sur un velouté, classique mais sans aucun doute efficace. Armée d'un couteau bien aiguisé, je tranchais le potimarron en deux. Et là, surprise, désespoir, ce gros potimarron était quasiment vide, enfin plein de pépins et de filaments ça oui ! Plus de la moitié du contenu du potimarron s'est retrouvée à la poubelle et je me battais avec quelques gros morceaux de chair découpés à la hâte (mais dans la sueur parce que c'est sacrément dur à couper le potimarron). J'étais franchement déçue de voir que mon gros potimarron était finalement assez vide et que du velouté, il n'y en aurait pas beaucoup.
Il a donc fini dans un bol, délicieux son goût de châtaignes, très différent du potiron, on lui pardonne qu'il n'y en ait pas eu plus !

La recette du potimarron (trouvée sur marmiton, je l'avoue), si vous êtes beaucoup à déguster prévoyez un très gros potimarron ou prenez-en deux.

- 1 potimarron
- 2 grosses pommes de terre 
- 2 oignons
- 2 gousses d'ail
- crème fraîche
- curry
- muscade
- bouillon de poule
- laurier

1)  Découvrez que votre potimarron vous a menti en le tranchant en gros morceaux. Eplucher et couper les pommes de terre. Emincer finement les oignons et l'ail.

2) Faire revenir l'ail et l'oignon dans une cocotte dans un peu d'huile. Quand ils sont bien dorés, ajouter le potimarron et laisser cuire quelques minutes. Ajouter les pommes de terre. Recouvrir d'eau. 

3) Ajouter le bouillon émietté, le curry, la muscade, et le laurier. Faire cuire à la vapeur une quinzaine de minutes. 

4) Mixer le velouté. Ajouter 10/15 cl de crème fraîche, mixer à nouveau et hop c'est prêt ! 

Le résultat est bien au-dessus de la déception éprouvée en ouvrant le potimarron sacrifié. C'est vraiment très bon, un peu sucré, à refaire sans aucun doute.