Ma libraire m'avait prévenu que ce roman était assez dur et un peu spécial, j'ai quand même choisi de le prendre car j'étais intriguée par la couverture et par son ressenti. Au final, je l'ai terminé cette semaine et j'avoue ne pas arriver à me faire d'idée sur ce roman...

Le pas suspendu de la révolteThéo, marié, père de deux enfants, quitte un beau jour le domicile conjugal, cherchant à fuir une vie qui l'étouffe, ce n'est pas seulement sa femme qu'il quitte, c'est toute sa vie. Il part, seul, sur les routes, passant sa journée au volant, ses courtes nuits dans des hôtels à boire et à fumer.

Voilà, le postulat de départ que je peux donner pour ce roman, il s'agit pourtant de la première partie dont l'histoire nous est racontée du point de vue de Théo. Cinq autres parties suivront, toutes racontées à la première personne, respectivement par Laure, sa belle-soeur, Maurice, le grand-père de sa femme, Romain, le fils de Laure, Clara, sa femme et enfin Nicolas, son beau-frère ; toutes se chevauchant légèrement au niveau de la temporalité, avec comme événement central l'anniversaire de Lucie, la fille de Théo.
Vous l'aurez compris Le pas suspendu de la révolte est un roman de famille, une famille étrange, qui malgré les années n'a jamais vraiment su s'apprécier, une famille où la violence est au centre de toutes les relations. Les parents de Clara, Laure et Nicolas sont aussi présents dans le récit et ils sont eux aussi vecteurs de cette violence. Violence des mots, violence physique, incompréhension, violence conjugale... sans oublier la position absolument machiste et rétrograde des hommes qui sont tout à la fois violents et infidèles, rendant leurs femmes responsables de ces déviances.
Je ne saurais dire si j'ai apprécié ce roman/thriller car c'est un récit assez dur, très sexuel, assez cru, aucun des personnages n'est attachant, le sexe est une sorte d'exutoire à cette violence, mais il se fait de manière également très violente. C'était une lecture troublée. On sent que les comportements des personnages prennent racine dans leur enfance, leur éducation, et entraînent des terribles conséquences.
A travers cette tragédie familiale qui se noue autour de Clara et Théo, un tueur en série parcourt les rues de la ville, violant et tranchant la tête de jeunes femmes ou hommes, la mention "Réveillez-vous" inscrite sur leurs corps abandonnés. Pour tout dire, le livre s'ouvre sur un scène de viol... En plus de ce tueur en série qui est une sorte de fil rouge, il y a des nombreux autres éléments policiers : trafiquant de drogue recherché, voleur à la tire, un duo de tueurs sanguinaire...
Et pour être honnête, cela fait un peu beaucoup pour un seul livre, surtout qu'on reste franchement sur sa faim.... *spoiler : pourquoi lors de la partie consacrée à Nicolas il n'est jamais fait mention du duo de tueurs alors qu'il est policier ? qui est ce mystérieux tueur en série ? et pour quelle raison fait-il cela ? est-ce vraiment Théo ?*
Le pas suspendu de la révolte est un roman plein de violences que je ne conseillerais pas à tout le monde, une partie est particulièrement sordide, la première est celle que j'ai le plus appréciée et je regrette que l'auteur n'ait pas choisi de faire de Théo, le personnage principal de ce roman. J'ai détesté celle du grand-père dans sa maison de retraite de luxe pour centenaires, le grand-père est un personnage assez cru et pervers, qui paye toutes les femmes pour qu'elles se laissent tripoter, et aucune ne refuse...
J'ai cherché partout cette révolte, que j'attendais sociale surtout après la première partie, j'attendais une révolte sur la famille traditionnelle, sur une envie d'une vie plus libre et dénuée des carcans sociaux, mais c'est une révolte familiale qui nous est donnée, et finalement, je trouve qu'il n'y a pas tant de révolte que ça, car les personnages impliqués continuent de jouer ce jeu sordide...

Je suis assez habituée à lire des romans violents mais là, ça m'a pesé, c'était presque trop lourd pour moi, ce qui fait que j'aurais quand même du mal à garder un autre souvenir de ce roman...

Logo Polars2