20 juin 2019

Face au vide

Avant quand j’allais mal – tristesse ou colère – j’avais le réflexe d’écrire pour extérioriser, pour faire sortir mon mal-être comme on ferait sortir du pus d’une plaie. Depuis quelques temps, j’ai tendance à tout garder pour moi, tout garder à l’intérieur. Je ressasse. J’amène les mauvaises pensées, la colère, la tristesse contre moi, j’en fais un rouleau que j’alimente avec encore plus de choses négatives, je tisse, je roule ce mal-être. Il grossit. Il grossit jusqu’à prendre beaucoup de place, beaucoup trop de place. Tout devient... [Lire la suite]
Posté par Zofia à 15:20 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

16 mars 2019

En creux

Samedi soir. 19h. Je bois un thé à la fleur d'oranger. Je suis seule devant The closer que je regarde vaguement. Depuis ce qu'il s'est passé le 31 décembre, le peu de vie sociale que j'avais a disparu dans la poussière. Mon homme est avec ses potes, probablement il s'amuse (ou bien, il est en train de leur dire à quel point je suis casse-couille). Quoiqu'il en soit, il est là-bas, moi je suis là. Je n'ai pas revu ses potes depuis ce soir-là et à mon avis, ça n'arrivera plus jamais - du moins, avant un long moment. On est samedi soir... [Lire la suite]
06 octobre 2017

Aujourd'hui, je suis Celle qui n'a pas envie

J'avais prévu de consacrer ma journée à écrire mes articles de blog pour lesquels je suis très en retard, à répondre à vos commentaires et à venir faire un tour par chez vous, mais mes plans sont à nouveau contrariés... Après une semaine très chargée niveau boulot et très compliquée à gérer à cause de gros soucis au taf de mon homme et de soucis de mon côté à cause des clientes idiotes, de clients stupides, et des livreurs incapables, je me sens très fatiguée aujourd'hui (oui, je déteste tout le monde ^^ non mais franchement quand un... [Lire la suite]
18 avril 2017

Partir droit devant

Je ne sais pas, je m'engouffre, depuis quelques jours j'ai du mal à faire ça, du mal face au quotidien, si lassant, recommencer chaque jour les mêmes tâches. nettoyer, encore et encore. Faire attention à ne pas salir pour ne pas regretter tout le travail et le temps passé le matin même. Se sentir comme si je construisais un mur qui était démoli chaque nuit. Trouver toujours des choses bonnes et équilibrées à faire à manger TOUS les jours de TOUTE l'année. Pas de week-end, pas de jour férié, pas de vacances. D'habitude j'arrive à... [Lire la suite]
06 mai 2014

Ceci est une déprime

Vos autres textes étaient biens mais les derniers m'ont paru un peu insipides, si vous pouviez faire plus attention pour les prochains, ce serait parfait ;)*Ce n'est pas parce que tu mets un smiley après une phrase pareille que la pilule passe mieux. Cela dit, c'est la première fois qu'on dit de mes textes qu'ils sont insipides. Mais bon c'est la période. Pas de rédaction web, peu de cours d'informatique programmé, sur tout le mois de mai, je n'ai qu'une prestation de prévue... la vente à domicile marche un peu mieux, c'est d'ailleurs... [Lire la suite]
Posté par Zofia à 15:48 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
02 mars 2014

Séries en série

En ce moment, je regarde pas mal de séries, je vous propose un petit résumé de mes impressions pour 5 d'entre elles (et puis désolé pour le titre, on fait ce qu'on peut ^^) :L'adaptée - Under the Dome (saison 1) Adaptée du double roman Dôme de Stephen King, cette série m'a fait une très bonne impression. Chester's Mill, petite ville du Maine, se retrouve d'un seul coup enfermé sous un dôme transparent mais extrêmement solide. Plus personne peut entrer, plus personne ne peut sortir. Les habitants prisonniers seront mis... [Lire la suite]

20 mai 2012

A la lueur de nos amours

 Je me sens presque comme si mon âme était détachée de mon corps. Je sens les cernes s'installer sous mes yeux, grandissants. Le sommeil ne me répare plus, je me réveille fatiguée. Je me sens vidée, de toutes substances. Entre les bruits du dessus et les cris du dessous, j'ai de plus en plus de mal à me sentir bien, chez moi. J'ai très fort l'envie de déménager et de m'éloigner de toutes ces vies, de tous ces gens trop prêts, ces étrangers qui vivent si proche de moi et qui n'ont pas de limites.  D'autant plus que le... [Lire la suite]
Posté par Zofia à 23:16 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
23 avril 2012

Au fond du ciel

Je suis à deux doigts de craquer. A deux doigts à peine. Le vent n'a cessé de souffler à grosses et violentes rafales depuis trois jours faisant claquer les volets, envoler les feuilles et embrouiller mon esprit. Le ciel se dégage pour se couvrir tout de suite après. Il pleut encore. J'ai rêvé du vétérinaire m'annonçant la mort de mon chat, puis je le voyais le mettre dans un sac en plastique noir et le poser sur une table, en le laissant là pour tout le week-end. Au bout de deux jours, on se rendait compte que le chat miaulait depuis... [Lire la suite]
Posté par Zofia à 21:49 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,
30 janvier 2012

Fuir très loin et très longtemps

Il y a des jours où tout semble extrêmement compliqué. Des jours où tout va de travers quelque soit la direction qu'on choisit. C'est ainsi que hier matin, nous nous sommes réveillés avec le salon inondé comme il y a quelques semaines dans la cuisine. Le radiateur fuit, il n'y a que deux options : le couper et être sans chauffage dans une seconde pièce ou le changer. Mais comme une chose n'arrive jamais seule. Il y a aussi 1000 € de rsi à payer avant demain et ils sont absolument injoignables, 600 € pour le syndic à cause de travaux,... [Lire la suite]
Posté par Zofia à 12:05 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
07 décembre 2011

Je ne suis rien

J'ai pleuré tout le week-end. Enfin jusqu'à dimanche. Dimanche, j'ai regardé des films. Je me suis noyée dans la créativité des autres. Pour oublier la mienne qui ne grandit pas, celle qui n'arrive pas à sortir. Qui reste pour l'heure au rang d'idéeS. Celle qui occupe mon cerveau, déjà bien encombré. Mon cerveau qui pense, qui ressasse, qui m'emmerde. Qui demande "pourquoi" et qui me murmure "tu t'es trompée..." Ecrire Pourquoi en lettres de sang sur les murs blancs. Hurler. Une douleur terrifiante mais grandissante. Pourquoi est-ce... [Lire la suite]