Ce sont quelques lignes au bas d'un journal qui vont bouleverser la vie de plusieurs femmes. Quelques lignes dans lesquelles on apprend la découverte du squelette d'un nourrisson enterré dans un jardin.
Cette nouvelle va se révéler décisive pour Angela, Kate et Emma.
Première à sentir le scoop, Kate va tout faire pour connaître l'identité du bébé du chantier et ce qui a pu lui arriver.
Emma craint que cette découverte ne mette au jour un de ses secrets les plus noirs.
Angela, elle, espère de tout son coeur qu'il s'agisse d'Alice, sa fille disparue à peine quelques heures après l'accouchement. Cette révélation permettrait de mettre fin à des années de souffrance et de questionnement.

La coupure

J'avais entendu le nom de Fiona Barton lors de la parution de son premier roman, La veuve, alors lorsque j'ai eu l'opportunité de lire sa nouvelle parution, je n'ai pas tellement hésité ;-)
La coupure est un excellent thriller, intelligent et réellement empathique. Le sujet de départ, en effet, n'est pas des plus faciles, mais l'auteure a su parfaitement composer avec, et les récits d'Emma et d'Angela sont particulièrement touchants, tout en étant intriguants. Fiona Barton a choisi de consacrer chaque chapitre à un personnage, permettant d'obtenir une multitude de points de vue et de narrateurs puisque les chapitres consacrés à Emma sont racontés à la première personne. J'ai vraiment beaucoup aimé les personnages d'Angela et d'Emma, celui de Nick aussi et même celui de Jude qui est plus ambivalent. J'ai eu un peu de mal au départ avec Kate et son côté un peu prête à tout pour un scoop ; mais au fur et à mesure de son enquête, son personnage et son regard changent et deviennent plus humains.
La coupure n'a pas forcément un rythme survolté, mais de toutes manières, le sujet ne le permet pas. Ici, il faut laisser les victimes, les témoins prendre leur temps pour faire remonter à la surface des secrets sombres et bien enfouis.
Avec talent et suspense, Fiona Barton nous offre un thriller humain, au dénouement émouvant et qui aborde de nombreux thèmes comme les violences faites aux femmes, la disparition d'un enfant ou les relations parents/enfants, mais sans jamais s'appesantir ou être trop triste.

Si cet article vous a plu, n'hésitez pas à repasser sur le blog bientôt, toujours avec le concours de Fleuve Edition, La coupure de Fiona Barton sera à gagner très prochainement !!

logoLogo Dames en noir