Je n'avais pas eu le temps de vous en informer mais avec Dawn Girl, nous nous sommes lancées dans une nouvelle lecture commune avec La poursuite de Clive Cussler, en voici la chronique. J'avais ce livre dans ma PAL depuis un sacré moment maintenant, c'est un livre que l'on m'a donné donc je n'étais pas certaine de l'apprécier et je n'osais pas vraiment le lire ; sans Dawn Girl, je pensais qu'il serait resté encore des années dans ma PAL avant que je le lise !

En 1906, un criminel sans pitié et particulièrement doué pille les banques des États-Unis et tue tous les témoins qui s'y trouvent. Avec près de 30 meurtres à son actif et des millions de dollars dérobés, il terrorise l'Amérique. Isaac Bell, super agent de l'agence de détective Van Dorn, reprend l'enquête et va mener une véritable traque jusqu'à arrêter le Boucher.

La poursuite

Je ne m'attendais absolument pas à ce genre de thriller ! je ne sais pas pourquoi, je pensais que c'était un thriller ésotérique et ce n'est pas du tout le cas ! On est dans un vrai thriller, assez classique sur certains points, mais dont l'époque est plutôt sympa à découvrir.
Je ne m'attendais pas non plus à cette intense poursuite entre un incroyable méchant, un véritable bandit froid et calculateur, et un agent charismatique. Cromwell est un monstre sanguinaire, insensible et machiavélique brillamment mis en scène par Clive Cussler. Quant au détective Bell, il ressemble à un super profileur du FBI d'aujourd'hui, sexy et courageux, intelligent, avec tous les éléments qu'il faut pour en faire un parfait héros.
La poursuite porte bien son nom et le récit se déroule tambour battant avec peut-être quelques longueurs et un peu trop d'exagération par moments.

Clive Cussler nous propose également une superbe fresque historique de l'Amérique, passant de villes minières encore en plein far west à de grandes villes modernes et en pleine expansion comme San Francisco et ancre son récit avec des événements historiques très intenses comme le terrible tremblement de terre de 1906 et l'incendie qui suivit et qui a ravagé toute la ville. Il est décrit dans le livre avec un effroyable réalisme et l'auteur s'en sert, de façon très habile, comme ressort pour son thriller.

Je remercie donc Dawn Girl pour son choix car La poursuite a été une découverte positive tout à fait inattendue, et que j'ai vraiment pris plaisir à lire !
L'article de Dawn Girl en cliquant ici.