Voici la deuxième "austenerie" que je lis et je l'ai vraiment préféré à La mort s'invite à Pemberley !
Je tiens vivement à remercier les éditions Chiado pour l'envoi.

Chroniques de Pemberley

Que se passe-t-il après Orgueil et Préjugés ? voici toute la question et voici comment nous est présenté le livre de Marie-Laure Sébire, auteur française.
Et en effet, Chroniques de Pemberley nous raconte la vie à Pemberley après le mariage d'Elizabeth et de Darcy, cette histoire s'étale sur bon nombre d'années nous permettant de découvrir de nouvelles intrigues, de nouveaux personnages et de nouveaux lieux. Il est très difficile de faire un résumé de ce roman car non seulement il n'y a pas vraiment d'intrigue principale mais en plus, je risquerais de dévoiler certains détails. On peut toutefois découper le livre en trois grandes parties : les début du mariage, la vie familiale, et l'envol de la nouvelle génération.
J'ai vraiment beaucoup beaucoup aimé ce roman qui, même si je suis très loin d'être une spécialiste, a su conserver les qualités d'Orgueil et Préjugés, tant au niveau des personnages, que du style ou de l'humour. Bien qu'écrit par une auteur contemporaine et française, on retrouve vraiment l'ambiance d'Orgueil et Préjugés, elle a su conserver les qualités des personnages existants et a su, pour les nouveaux, les faire coller parfaitement à l'état d'esprit. A tel point que par moments, depuis que j'ai fini la lecture, je ne sais plus si c'était un événement d'O&P ou de Chroniques de Pemberley !
Même si j'ai vraiment apprécié cette lecture - à ma plus grande surprise - il y a 2/3 petites choses qui m'ont moins plu. On notera par ci par là quelques petites erreurs de syntaxe, d'orthographe ou de nomination des personnages. Mais ce qui m'a plus gêné, c'est que certaines intrigues sont très vite résolues et sur un roman de 550 pages, je m'attendais à ce que certaines péripéties s'étendent un peu plus. D'un autre côté, certains personnages ne sont pas nommés autrement que par leur titre et une initiale, par exemple Lady F........ ou Lord A........, ce n'est pas souvent mais ça m'a un peu étonnée car je ne voyais pas trop pourquoi ne pas dire les noms, cela fait passer les personnages comme des personnages historiques, sans en être vraiment sûr et certain. Et je crois bien que c'est tout ^^
J'ai adoré vivre à Pemberley pendant de longues années grâce à Marie-Laure Sébire, m'attacher aux Darcy, souffrir (oh mon dieu le chapitre 20...) et rire avec eux et sentir tout l'amour qui habite cette famille et ce lieu vraiment merveilleux.
J'ai adoré comment l'auteur fait évoluer Georgiana et sa relation avec l'écossais Nigel Galbraith qui nous permettra de découvrir ce pays. J'ai adoré les enfants de Lizzie et Darcy, surtout Cédric qui apparaît un peu comme un aventurier, j'ai aimé l'évolution des soeurs d'Elizabeth, notamment Jane et Lydia, même si j'ai un peu regretté qu'on ne parle pas plus de Mary. J'ai vraiment aimé cette alchimie entre Darcy et Elizabeth, la façon dont évolue leur couple, leur amour, leur solidité, leur complicité. Plusieurs fois, je me suis surprise à avoir la larme à l'oeil.
J'ai aimé l'humilité de l'auteur qui commence le livre par une dédicace : A Jane Austen qui, d'où elle se trouve, me pardonnera je l'espère d'avoir osé...
Cette lecture était une vraie bonne suprise !